VACCINATION EBOLA : déjà 724 personnes vaccinées à Goma par le vaccin Johnson & Johnson

0
62

Malgré la situation tendue dans la ville de Beni, un ring de vaccination a été ouvert autour des cas confirmés depuis le 24 octobre 2019 dans l’Aire de santé de Kanzulinzuli à l’Hôpital général de référence. Au total, 724 personnes ont été vaccinées avec le second vaccin  Ad26.ZEBOV/MVA-BN-Filo (Johnson & Johnson) dans les deux Aires de santé de Karisimbi à Goma.

Depuis le début de la vaccination le 8 août 2018 avec le vaccin VSV-ZEBOV, 255.215 personnes ont été vaccinées. Approuvé le 22 octobre 2019 par le Comité d’Éthique de l’école de santé publique de l’université de Kinshasa et le 23 octobre 2019 par le comité d’Éthique national,  le deuxième vaccin, dénommé Ad26.ZEBOV/MVA-BN-Filo, est produit par la firme Janssen Pharmaceuticals pour la société Johnson & Johnson.  Un nouveau vaccin qui, de l’avis des experts, vient en complément du premier VSV-ZEBOV fabriqué par le groupe pharmaceutique Merck et approuvé par le comité d’éthique en date du 20 Mai 2018

Sensibilisation

Les recommandations du comité multisectoriel de la riposte à la MVE sont les suivantes :

  1. Respectez les mesures d’hygiène de base, notamment le lavage régulier des mains à l’eau et au savon ou à la cendre ;
  2. Si une connaissance venant d’une zone en épidémie vient vous rendre visite et qu’elle est malade, ne la touchez pas et appelez directement le numéro vert de la protection civile du Nord-Kivu ;
  3. Si vous êtes identifiés comme contact d’un malade d’Ebola, acceptez d’être vacciné et suivi pendant 21 jours ;
  4. Si une personne décède à cause d’Ebola, respectez les consignes pour les enterrements dignes et sécurisés. Il s’agit simplement d’un mode d’enterrement qui respecte les coutumes et traditions funéraires tout en protégeant la famille et la communauté de la contamination par le virus Ebola.
  5. Pour tous les professionnels de la santé, respectez les mesures d’hygiène dans les centres de santé et déclarez toute personne malade présentant les symptômes d’Ebola (fièvre, diarrhée, vomissement, fatigue, anorexie, saignement)

Si tous les citoyens respectent ces mesures sanitaires préconisées par le Secrétariat, il est possible de mettre fin rapidement à cette 10ème épidémie.

Imani

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
38 ⁄ 19 =