Tanganyika: Le bilan du naufrage du bateau « Bana Bamo » revu à la hausse !

0
623
Bateau sur le lac Tanganyika. Image/fond d'écran

112 disparues et une cinquantaine de rescapés. Tel est le bilan revu à la hausse du naufrage du bateau « Bana Bamo », dimanche 17 mai 2020. Le Bilan qui varie selon la société civile et la police. 

L’incident s’est déroulé dans la province du Tanganyika. Quelques jours après, les enquêtes ont donné les résultats. 

Pépé Somwe Mbuyu, renseigne que la société civile a mené les investigations avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC). Selon lui, ils ont identifié au moins 112 personnes disparues ou décédés ainsi que 50 rescapés.

Pour cela, la société civile, ensemble avec la FEC a fait appel aux familles des victimes. Elles sont arrivées sur place pour identifier les leurs. Question de donner le nom et l’adresse du responsable.

De son côté, Colonel Kayumba, de la Police Nationale Congolaise (PNC) indique que le bilan provisoire a évolué. Il a déclaré :

Nos enquêtes sont en cours pour trouver le bilan exact de ceux qui étaient à bord de ce navire”.

L’État et ses responsabilités

Il s’agit de déterminer, combien de personnes étaient effectivement à bord du navire, sur les rescapés, évalué à 49. Jusque-là, la police a enterré neuf corps.

Nous allons évaluer le nombre de rescapés et les gens que nous avons enterré. Cela fait une affaire de 58 personnes. 9 morts et 49 rescapés”.

Il regrette le problème qui se pose quand on fait le travail de l’Etat avec légèreté. Ce qui signifie un manque de sérieux.

En effet, les coupables doivent être interpellés conformément à la loi. Les enquêtes continuent à ce sujet pour déterminer ce que chaque service a fait pour empêcher que ce navire puisse se noyer.

En effet, ces services sont : la police d’abord, puisque c’est elle qui assure la sécurité des personnes. Il cite également la Direction Générale des Migrations (DGM) ; l’Agence Nationale des Renseignement (ANR) ; le service de tourisme, d’hygiène et maritime.

Il a conclu :

Nous sommes en train de les questionner pour donner le nombre exact qui se trouvait à bord de ce navire. Puisque nous avons un manifeste qui a 20 passagers et que nous récupérons 49 rescapés. Il y a une contradiction. Les agents que nous avons envoyés pour nous représenter, doivent nous dire ce qu’ils ont constaté”.

Louise

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 + 29 =