Sylvere Boswa : «une union de partis politiques sans une communauté d’idéologie est une escroquerie » 

0
82
Sylvere Boswa, Secrétaire général du Parti communiste congolais (PCCO)

 

Dans une tribune, Le Secrétaire général du Parti Communiste Congolais (PCCO)  appelle à l’unité de la gauche congolaise pour une alternance de succès au profit du peuple. Il prévient que peu importe la taille des partis politiques, il est important de former un bloc pour une alternance politique de succès au profit du peuple et pour le bonheur de l’Afrique.

Sylvere Boswa interpelle :

la formation de la gauche congolaise sous les idéaux de patrice Emery Lumumba, Pierre Mulele, Laurent-désiré Kabila et consort est une bombe atomique dans les camps des capitalistes’’.

Pour lui, la misère du peuple est une bombe atomique, celui qui joue avec le peuple joue avec son propre avenir politique.  La révolution nait sous l’action d’un petit nombre des pionniers autour des quels ils se rassemblent pour une cause juste à l’avantage de tout un peuple.

Il croit dur comme fer que les ouvriers, les paysans, les travailleurs, les intellectuels et la bourgeoisie nationale doivent être maîtres du mouvement de la gauche congolaise contre le capitalisme sauvage et ignoble que nous remarquons aujourd’hui dans notre société.

Les peuples unis sont toujours invincibles, que ce soit sur le plan national et international.

Nous devons revivre la cause révolutionnaire et les exploits des pères de notre indépendance. Nous devons continuer avec la bataille jusqu’à l’écrasement du capitalisme en RDC.  D’ailleurs la gauche c’est l’humilité, le respect de l’autre, la solidarité, la vigilance, la dialectique, l’intelligence, l’honnêteté, l’affection, la tactique, la stratégie, la dignité’’, souhaite-t-il.Peu importe la taille des partis politiques, il est important de former un bloc de la gauche congolaise pour une alternance politique de succès au profit du peuple et pour le bonheur de l’Afrique.

Pour lui, la prospérité de la société RD. Congolaise n’est pas visible car les gens se laissent  flatter par des slogans et des concepts vides de sens idéologique.Alors que dans une société où les individus sont plus riches que l’État, la révolution est une obligation politique. Le peuple doit se réunir pas pour partager l’argent et les postes mais pour une ligne politique capable de détruire la société capitaliste en RDC. Il déclare :

Nous devons combattre les causes injustes de notre société et transformer notre pays en une société juste. Il faut quitter la philosophie des intérêts personnels pour la cause de la collectivité. Le chemin de la révolution est plein des douleurs et des sacrifices. S’attacher aux petits avantages pour le bonheur de ta famille contre la misère de tout un peuple est une piste suicidaire et dangereuse’’.

A l’en croire, le diplôme d’un révolutionnaire c’est son témoignage, ses actions, et son attachement aux masses populaires. Les individus bien identifiés par le peuple comme des voleurs ou des fossoyeurs de la nation ne sont pas digne d’être membres du noyau de ce mouvement de la gauche congolaise. Il prévient : ‘’Le peuple est très vigilant et connait qui est qui.

Imani

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 ⁄ 8 =