Sud-Kivu: Théophile Bashosi prend officiellement les commandes de SAEMAPE

0
150
Service d’assistance et d’encadrement de l’exploitation minière Artisanale à petite Echelle (SAEMAPE) du Sud-Kivu

Le Service d’assistance et d’encadrement de l’exploitation minière Artisanale à petite Echelle (SAEMAPE) du Sud-Kivu a désormais un nouveau directeur. Théophile  Bashosi a pris officiellement les commandes de cette structure,  mardi 27 octobre 2020 à Bukavu.

Il a pris le bâton de commande au cours de la cérémonie de remise et reprise entre lui et Mme Collette Mikila, son prédécesseur. Cette dernière occupait ce poste depuis deux ans, dans la province du Sud-Kivu, en RDC.

A cet effet, la directrice sortante a souhaité la bienvenue à son collègue.

SAEMAPE, des acquis

Elle a présenté les réalisations accomplies du 1er octobre 2018 jusqu’au 27 octobre 2020. Il s’agit notamment sur le plan personnel,  de 300 agents dont 93 matriculés et éparpillés dans les 9 bureaux de Saemape.

En outre, elle a présenté 59 coopératives dont 31 ont des agréments ministériels, 16 des avis favorables, 12 en gestation. Depuis le début du processus de qualification au Sud-Kivu de 2010, 136 sites sont déjà qualifiés. D’où, 107 sites miniers sont validés vert, 11 Jaunes et 2 sites sont validés rouge ; et 38 autres sites miniers attendent la validation.

Sur le plan d’investissement, elle dit avoir laissé un chantier d’un bâtiment de 3 niveaux en construction. Cela, par le souci d’autonomiser la direction provinciale du Saemape de renforcement de l’autorité Minière dans la province. Seulement, il faudra arracher auprès du gouverneur, l’arrêt provincial permettant au service financier d’établir des titres en bonne et due forme.

« Nous serrons très reconnaissantes, si un jour nous sommes appelés à l’inauguration de cette œuvre ; qui va contribuer à matérialiser l’esprit de la bonne gouvernance ; et du développement qui anime l’ensemble des acteurs majeurs du Saemape Sud-Kivu en particulier et du pays en général ».

Mme Collette Mikila, directrice sortante de SAEMAPE
Mme Collette Mikila, directrice sortante de SAEMAPE

Des défis

Cependant, il faudra surtout assurer le renforcement de capacité desdits agents. Mais, le défi majeur demeure l’octroi des matricules aux nouvelles unités ; le déblocage des arriérés par la Direction générale il y a de cela 3 à 4 ans,  avant son arrivée.

Aussi, elle a épinglé l’augmentation des nombres de Z.A et l’organisation des creuseurs en coopératives qu’il faut relever. Ce, au regard de façonnement des creuseurs artisanaux clandestins sur plusieurs sites potentiels que regorgent le Sud-Kivu.

Toutefois, elle laisse sur terrain des jalons qui permettront de poursuivre sans désemparer ce programme.

Appel à l’unisson

Remise et reprise entre Théophile Bashosi et Collette Mikila
Remise et reprise entre Théophile Bashosi et Collette Mikila

Pour sa part, Théophile Bashosi, actuel directeur provincial de Saemape s’est dit conscient de la lourde tâche qui l’attend. Alors, il a appelé les cadres et agents de ce service, de s’unir et travailler main dans la main. Objectif ? Palier à certains défis majeurs dont font face ce service public de l’État congolais.

Il faut souligner que cette cérémonie s’est déroulée en présence de la délégation de la direction  générale venue de Kinshasa. Il y avait également le ministre provincial des Mines, Représentant personnel du gouverneur du Sud-Kivu.

Joseph Manegabe

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
7 × 20 =