Sud-Kivu : SODH répertorie 3749 cas de violation des droits humains

0
257
Murhabazi Namegabe . Photo/Tiers

La Synergie des organisations des droits de l’homme (SODH) répertorie 3479 cas de violation des droits humains au Sud-Kivu. Ces chiffres ressortent du rapport annuel que l’organisation a rendu public vendredi 10 décembre 2021.

SODH a publié ce rapport à l’occasion de la célébration du 73e anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’homme.
En fait, la SODH dénonce des cas principalement de violences sexuelles faites aux femmes et aux jeunes filles ; des exactions que les groupes armés ont commises ; l’enrôlement des enfants dans différentes milices et groupes armés.


Cependant, les pires dénonciations sont observées dans les hauts plateaux d’Uvira et Fizi. Ici, la cohabitation Pacifique entre les différentes communautés demeure instable.
Murhabazi Namegabe, secrétaire permanant de la SODH confirme cette précarité.
Ainsi, il lance un appel aux autorités pour mettre un accent sur la politique de défense et promotion des droits humains. Il préconise que celle-ci soit une réalité ; et que justice et réparation soit faites pour toutes les victimes.

Des violations dues à la situation socioéconomique selon SODH


De plus, d’autres violations des droits de l’homme sont liées actuellement à la situation socioéconomique ; la pauvreté et le chômage. Pour lui, ce sont des vecteurs des violations de droits qui poussent la population à recourir à la justice populaire ; aux exécutions sommaires ; et tant d’autres formes des criminalités.
Il faut souligner que ces cas ont exponentiellement augmenté pendant la période de la pandémie au Covid-19.
Cet acteur citoyen indique qu’au-delà des mécanismes institutionnels, le gouvernement a juré de respecter les droits de humains.


Cependant, la situation dans les villes et les territoires reste préoccupante. Parce qu’il y a les violences armées dans la plupart de territoires et villes. Résultat ? C’est la violation des droits de l’homme au quotidien.
Il faut noter que cette activité de la SODH a réuni le représentant du Bureau conjoint des nations unies aux droits humains (BCNUDH); et les point focaux des différents groupes thématiques que comptent cette organisation de défense de droit humain.

Benjamin Marhegeko

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 − 21 =