Sud-Kivu: Quinze professionnels des médias communautaires outillés sur la sécurité physique et digitale

0
231
Photo de famille après la formation. Image/Louise

La formation est signée L’Association des Femmes des Médias (AFEM) en partenariat avec Free Presse Unlimited. Pendant trois jours, quinze journalistes des radios communautaires du Sud-Kivu étaient en atelier sur la sécurité physique et digitale.

Les assises se sont déroulées à Bukavu du 20 au 22 Mai 2020 dans la commune d’Ibanda.

A cet effet, les participants ont remercié les organisateurs, AFEM et son partenaire Free Press pour cette formation très bénéfique.

Satisfait de cette mise à niveau, Gustave Malitele, l’un des participants a réagi :

Durant 3 jours, nous avions appris comment nous, journalistes, nous devons nous sécuriser et sécuriser nos données numérique en ligne. Ce, à travers l’application Google drive, et via l’application Signal. Le but est d’informer la rédaction de notre position sur terre à chaque mouvement. Il faut signaler la rédaction via cette application”.

Des recommandations pertinentes

A cet effet, les participants ont, entre autres, formulé plusieurs recommandations aux Autorités compétentes. Parmi lesquelles, appuyer les activités du projet sécurité des médias ; Deuxièmement, sécuriser les journalistes et les techniciens avec un numéro d’urgence spécifique ; ensuite, faciliter aux journalistes l’accès aux sources d’informations officielles ; appuyer financièrement les organes de presse ; alléger les taxes qui pèsent sur les organes de presse ; enfin, revoir la loi sur la liberté de la presse. Cela, en vue de subordonner les poursuites des journalistes à la décision de l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC) ; lutter contre les menaces permanentes à l’endroit des journalistes.

Melchior Nyamugabo & Pascaline Chalazire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
14 × 15 =