Sud-Kivu : Pour avoir dénoncé la vente des ossements d’un albinos à Walungu, Patrick Cubaka menacé de mort

0
120

L’organisation Partenariat pour la protection intégrée (PPI) dénonce les menaces de mort sur Patrick Cubaka. Ce dernier est le point focal de l’Association pour la promotion et l’inclusion des albinos dans le territoire de Walungu au Sud-Kivu.   

 

PPI a fait cette dénonciation dans un communiqué diffusé mardi 21 juin 2022 à Bukavu intitulé : « L’albinisme n’est pas une maladie, non au harcèlement et à la discrimination des albinos ».

En effet, Patrick Cubaka qui est menacé de mort est une personne vivant avec albinisme. Son péché est d’avoir dénoncé auprès des autorités compétentes le comportement d’un habitant de Mulamba en territoire de Walungu.

Selon PPI, ce dernier détiendrait les ossements d’un albinos (tout un squelette déterré) ; et dont il serait en train de chercher un acheteur. Aussitôt informés, les services des renseignements (ANR) et la police de Mulamba ont arrêté la personne incriminée. Il se trouve actuellement détenue à la prison de Walungu ; avec un dossier ouvert à l’office du chef du parquet près le Tribunal de Paix de ce territoire. Malheureusement, les proches de l’accusé ne jurent qu’à l’élimination physiquement du défenseur de Patrick Cubaka. Ces menaces s’étendent jusqu’à ses parents.

En outre, des sources indiquent à PPI que l’un des fils de l’inculpé serait en train de préparer un incendie criminel chez le DDH.

Patrick Cubaka  en clandestinité

Par conséquent, Patrick Cubaka est désormais obligé de vivre en clandestinité craignant pour sa vie.

Ainsi, PPI demande-t-il aux services de sécurité à tous les niveaux de veiller à sa sécurité ainsi que celle de sa famille.

Toutefois, l’organisation encourage toutefois la promptitude des services de sécurité de Mulamba ; et du parquet près le Tribunal de Paix de Walungu. PPI demande à ce dernier saisit du dossier de tout faire pour enquêter sur ces faits. Ce, au regard des alertes qui sont faites chaque jour sur l’insécurité et la profanation des tombes des albinos.

Par ailleurs, l’organisation interpelle la société civile ; pour intensifier des actions de plaidoyer et de sensibilisation sur la sécurité des personnes vivant avec albinisme.

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
6 + 21 =