Sud-Kivu: « Plus de 300 personnes tuées en 2020 »

0
77
Une vue de la ville de Bukavu

L’association des Jeunes pour l’éducation Civique et Électorale et la promotion des Droits de l’homme au Sud-Kivu (Sajecek) a rendu publique son nouveau bulletin. Ce document révèle que plus de 300 personnes ont été tuées en 2020, dans cette province de l’Est de la RDC.

 

En effet, la situation sécuritaire n’a pas été rose pour les habitants de la province du sud Kivu durant l’année 2020.

Selon SAJECEK,  plus de 300 personnes  ont perdues la vie suite à l’insécurité grandissante.  Cette organisation l’a relevé dans son bulletin numéro 085 publié le 19 janvier 2021. Sur l’ensemble de la province, 328 meurtres ont été répertoriés. Aussi, des hommes armés non autrement ont-ils attaqué 433  maisons.

De plus, ce document rapporte que 91 cas de justice populaire et 407 cas d’enlèvements.

Il faut souligner l’insécurité n’a pas épargné Bukavu, capitale de la province. Car la ville se trouve en tête pour ce qui concerne les tueries et attaques à domiciles avec 78 cas de personnes tuées.

Par conséquent, l’organisation s’étonne de la léthargie qu’affichent les Autorités provinciales  ayant en charge la sécurité dans leurs attributions. Puisqu’avec ce bilan, les gouvernants devraient se réveiller. Objectif ? Développer  des nouvelles stratégies pour sécuriser les habitants et leurs biens.

Ibag Bagenda.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
12 + 24 =