Sud-Kivu : Pasteur Jean de Dieu Bahizire réagit farouchement à l’attaque de Bukavu

0
118
Jean de Dieu Bahizire (Ph tiers)

Les réactions continuent de pleuvoir après l’attaque de la ville de Bukavu, mercredi 3 décembre 2021. Jean de Dieu Bahizire demande à la population à barrer la route à tout celui qui veut déstabiliser le Chef-lieu du Sud-Kivu.  

 

Pasteur de son état, Jean de Dieu Bahizire appelle les autorités à prendre leurs responsabilités en mains ; pour sécuriser la population de la province du Sud-Kivu.

Il s’est exprimé au cours d’un entretient avec votre site d’information. L’homme de Dieu condamne avec la dernière énergie cette attaque perpétrée à Bukavu, le 15 octobre 2021. Ainsi, il invite la population à se mobiliser comme un seul homme pour barrer la route à toute personne qui veut déstabiliser la ville de Bukavu.

Cependant, il déplore l’insécurité grandissante sur toute l’étendue du Sud-Kivu. Il se dit choquer de voir qu’une ville comme Bukavu soit attaquée durant un long moment.

Par conséquent, il lance un appel aux jeunes de mettre en déroute les antivaleurs ; et travailler pour l’intérêt de la province.

Aux services de sécurités, Jean de dieu Bahizire recommande de redoubler d’efforts pour mettre fin à cette situation. Car, dit-il, elle laisse à désirer.

Jean de Dieu Bahizire : D’où est venu ce groupe ?

De plus, l’homme de Dieu se pose plusieurs questions qui le laisse perplexe. Par exemple : D’où est venu ce groupe de gens qui a déstabilisé la ville ; jusqu’à causer des pertes en vies humaines dans différents coins de Bukavu.

D’où il demande à la population de bien collaborer avec les éléments de sécurité. Objectif ? Tirer au clair cette situation, et éviter une fois encore ce mort d’hommes.

En outre, il condamne le comportement de ceux qui hébergent ces criminels qui ont pourtant endeuillé la ville. Alors que la sécurité est une affaire de tout le monde ; non seulement des autorités comme le pense certaines personnes en province.

Il faut rappeler des hommes armés non autrement identifiées ont attaquées la ville de Bukavu le mercredi 3 novembre 2021. Ce qui a causant des vies humaines et ces assaillants ne sont pas encore identifiés.

John Zihindula

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
20 − 18 =