Sud-Kivu : Mise en garde contre toute tentative de report des élections en RDC

0
180
Commission en charge des élections en RDC

Des mouvements citoyens du Sud-Kivu, dans l’Est de la RDC ont publié une déclaration à Bukavu, mercredi 10 mars 2021. Dans cette communication, ils mettent en garde le pouvoir en place contre toute tentative de report des élections de 2023.

 

Ces mouvements citoyens disent avoir encore à l’esprit les plaies de répressions policières de 2015 à 2018. Ils rappellent qu’avec le parti actuellement au pouvoir, ils exigeaient l’organisation des élections selon la volonté du souverain primaire. Ainsi, craignent-ils devenir encore une fois cible des alliés d’hier qui sont aux affaires maintenant.

De ce fait, ils tiennent à l’organisation des élections en 2023 dans le strict respect du cycle électoral. Ce, sans conditionner la question du recensement de la population comme préalable.

Ils regrettent toutefois le non parachèvement du cycle électoral de 2018.

Alors, ils lancent un appel vibrant au pouvoir en place si les préparatifs ne sont pas rassurant. Il s’agit non seulement de faire une proposition d’un nouveau calendrier le moment venu ; mais aussi de rappeler que comme pour les élections passées, aucun report ni excuse ne sera accordé.

Pour eux, le droit légitime du Congolais devrait être accordé dans le délai. Dans le cas contraire, des actions seront envisagées.

D’où, ces mouvements interpellent le pouvoir en place au respect de la constitution. Ils parlent surtout de l’organisation des élections présidentielles, législatives nationales, provinciales locales sur toute l’étendue de la République en 2023.

Pour eux, il n’est pas question de tenir ce scrutin. L’idée est de suivre régulièrement le cycle électoral ; d’éviter les failles et les affrontements connus avec l’ancien système.

Ils signalent soutenir Dr Denis Mukwege, Prix Nobel de la paix ; les prélats catholiques ainsi que certains partenaires.

Aussi, disent-ils, fustiger l’attitude de certains acteurs sociaux, qui, s’alignent déjà devant des individus au pouvoir.

Judith Asina

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
26 × 27 =