Sud-Kivu : l’institut africain de chirurgie minimale inclusive de l’hôpital de Panzi porté sur les fonts baptismaux

0
266

L’institut africain de chirurgie minimale inclusive de l’hôpital de Panzi est opérationnel depuis mercredi 28 septembre 2022. Ce bloc opératoire permettra à la population de bénéficier des techniques chirurgicales de pointe en RDC.

 

François Hollande, Président honoraire de la France a coupé le ruban symbolique de cet édifice.

Devant un parterre d’invités et des personnalités, il s’est adressé aux survivantes.

‘’Ma présence n’est pas seulement un signe d’amitié ou de reconnaissance. Le lien qui unit la France et la RDC doit être une mobilisation ; pour lutter contre toutes les violences faites aux femmes et faire cesser les ingérences extérieures’’.

Aussi il a témoigné que le pays a la chance d’avoir une personnalité comme Denis Mukwege ; qui est admiré dans le monde entier. Car il est d’abord un médecin congolais, travaille au Congo mais ne se satisfait pas des lauriers que lui dresse dans le monde.  Parce que c’est en RDC qu’il effectue son travail de médecin.  De plus, il fait en sorte que l’hôpital de Panzi continue à opérer avec : « les moyens les plus élevés de la science et de la technologie ».

Mukwege explique

Selon Dr Denis Mukwege, cette infrastructure constitue le point d’orgue d’un partenariat historique et novateur. D’autant plus qu’il va marquer à jamais l’avenir de la médecine en RDC.

A l’en croire, ce bloc opératoire est équipé d’un matériel de haute technologie. Ainsi il permettra de faire bénéficier à la population des technique chirurgicales de pointe ici au pays. Ce, au lieu que les patients soient condamnés d’aller se faire soigner à l’étranger à des coûts exorbitants.

En outre, ce bloc a pour ambition de devenir un phare qui illuminera la recherche scientifique, la formation ; et la pratique dans le domaine de chirurgie minimale invasive à l’échelle du pays et de l’Afrique.

Quid de la chirurgie minimale invasive ?

Il s’agit de tout acte effectué dans le corps humain sans pratiquer une large incision. Cependant, ledit acte au mieux l’intégrité du corps.

La chirurgie minimale qui concerne la cavité abdominale s’appelle la paroscopie. Cette dernière permet le traitement de pathologies digestives et gynécologique.

La paroscopie est une chirurgie qui évite une large incision de l’abdomen. Ici, le chirurgien opère dans la cavité abdominale en contrôlant ses gestes à un écran de télévision. Il le fait grâce à une caméra introductive à travers une incision de 10 millimètres ; et quelques instruments introduits par des incisions de 5 millimètres.

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 ⁄ 10 =