Sud-Kivu : le gouverneur suspend tout contrat Partenariat Public Privé portant sur les immeubles de l’Etat.

0
94
Theo Ngwabindje, Gouverneur du Sud-Kivu

Le gouverneur Théo  Ngwabidje  Kasi  a suspendu l’exécution de tout  contrat de Partenariat Public-Privé « PPP »; portant sur les immeubles de l’Etat sur l’assemble de la province du Sud-Kivu.

A travers un communiqué rendu publique ce mercredi 28 avril 2021; le numéro un de province fait savoir qu’il s’observe des désordres dans l’exécution de ces contrats.

« Vu les désordres qui sont contactés dans l’exécution  des contrats de partenariats public privés PPP portant  sur les immeubles de l’Etat  dans la province du Sud Kivu; j’ai décidé de suspendre l’exécution de tous ces contrats jusqu’à nouvel ordre »  peut-on lire dans ce communiqué.

D’après Ngwabidje, une commission  ad-hoc sera mise en place pour vérifier de la légalité de ces contrats; et les engagements sont respectés par ses partenaires.

Ainsi, il invite ainsi le ministre provincial des travaux publics, patrimoine et affaires foncières; le procureur général près la cour  d’appel du Sud Kivu; l’auditorat militaire et le commissaire  provincial de la police nationale congolaise de veiller l’exécution de cette décision.

Amka Congo s’insurge contre le partenariat Public-Privé

 

Vu de la ville de Bukavu

Une décision soutenue par le Collectif de mouvements citoyens Amka Congo.

En effet, cette structure citoyenne demande à la justice de diligenter une enquête sérieuse et sans complaisance; pour punir, d’une manière exemplaire les personnes impliquées dans ces magouilles constaté par l’autorité provinciale. Il l’ont exprimé dans un communiqué signé ce jeudi 29 avril 2021.

« Le collectif par ailleurs demande à la justice de diligenter une enquête sérieuse et sans complaisance pour punir d’une manière exemplaire toutes les personnes impliquées dans ce vaste magouille; qui serait déjà institutionnalisée à partir du ministère national de l’urbanisme et habitat; son secrétariat général; ses services techniques en province et en complicité avec certaines autorités politiques manipulées par l’argent des bouchers foncier au Sud-Kivu », indique la cellule de communication d’AMKA congo.

Recommendation

Aussi, Amka Congo invite le gouverneur de province à s’impliquer urgemment pour la libération d’un policier arrêté par la cours militaire de Bukavu; alors qu’il exécutait l’ordre de suspendre les travaux exécutés sur l’une des parcelles de l’Etat; situé sur avenue Mimoza en commune d’Ibanda.

« Le collectif des mouvements citoyens Amka Congo fustige le comportement de la cours militaire qui venait d’arrêter, selon les informations à notre possession, un des policiers venus suspendre les travaux sur Av Mimoza aux numéros 09 et 11, sous prétexte que l’un de ces militaires se dit être propriétaire de l’une de deux petites maisonnettes en pleine construction à ce lieu dans le cadre de ce fameux contrat PPP »  ajoute-elle.

Ibag Bagenda

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
23 + 6 =