Sud-Kivu : ICJP dénonce la tentative des députés nationaux de politiser la CENI

0
50
Commission en charge des élections en RDC

L’Initiative congolaise pour la justice et la paix (ICJP) reste vigilante quant à la politisation de la centrale électorale. Elle dénonce la tentative des députés nationaux de vouloir politiser la CENI ; en cette période où les yeux de plusieurs congolais sont tournés vers la crise humanitaire due au Nyiragongo.  

 

ICJP suit de près les plénières de l’assemblée nationale sur la loi portant organisation et fonctionnement de la Centrale électorale.

Dans une note d’information, cette organisation regrette que ladite proposition de loi ne tienne compte d’aucune recommandation de la société civile.  Par contre, elle se limite à partager les postes du bureau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Et ce, en fonction d’un quota pour la Majorité au pouvoir ; un autre pour l’Opposition politique ; enfin, un autre pour la société civile.

Pour ICJP, cette stratégie était longtemps décriée car les acteurs politiques congolais ont inféodé la CENI. Selon des observateurs avisés, les membres provenant des partis politiques ne font qu’exécuter les ordres de leurs hiérarchies.

CENI, prise de conscience des députés nationaux souhaitée

Pour en découdre, ICJP invite tous les députés nationaux à une prise de conscience patriotique.

De plus, l’organisation encourage les discussions qu’ont entamées le Comité Laïc de Coordination (CLC) et d’autres structures citoyennes. Objectif ? Sauver cette proposition de la loi et par ricochet la CENI au finish.

Aussi, ne devraient-ils pas profiter de ce moment pour examiner et voter cette proposition sur la CENI en mode d’urgence.

Cette organisation demande aux élus de faire respecter la promesse du Président de la République. Il s’agit de mettre à la disposition de la RDC, une CENI indépendante et impartiale ; pour des élections libres, transparentes, démocratiques et apaisées. Ces derniers sont appelés tenir compte des recommandations de la société civile.

CENI, vigilance de la société civile

Par conséquent, ICJP demande à la société civile de se mobiliser, avec l’accompagnement du caucus de députés nationaux du Sud-Kivu. Question de dire non aux manœuvres qui se font à l’assemblée nationale pour la politisation de la CENI et d’autres.

Outre cela, multiplier le plaidoyer afin d’empêcher que cette loi soit votée et promulguée. D’autant plus qu’il ne respecte pas les standards internationaux notamment liés à l’indépendance.

D’entrevoir des actions citoyennes au cas où l’assemblée nationale allait à l’encontre de la volonté du peuple.

Judith Asina

 

 

 

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
8 + 12 =