Sud-Kivu : Des femmes défenseures des droits humains outillées sur la sécurité physique et numérique

0
354

Du 26 au 30 octobre 2020, des femmes défenseures des droits humains du Sud-Kivu, ont été outillées sur la sécurité physique et numérique. C’était, à Bukavu, Chef-lieu de cette province, sous les auspices de l’organisation Partenariat pour la Promotion Intégrée (PPI)

Ces défenseures de droits humains DDH  ont été outillées sur leur sécurité et protection de la communauté. Ainsi, elles sont appelées à promouvoir et défendre sans discrimination leur droit. Cela, tel qu’il est inscrit dans la déclaration universelle des droits humains nationale et internationale.

Alors, elles sont désormais capables de détecter les menaces et risques ainsi que de savoir comment les gérer.

Aussi, ont-elles appris comment élaborer les plans sécuritaires de leurs organisations tout en respectant différentes étapes ; les mécanismes de protection des données de leurs services respectifs en utilisant bien sûr certains logiciels en informatique.

Satisfecit des participantes

Partenariat pour la Protection Intégrée (PPI)
Partenariat pour la Protection Intégrée (PPI)

Les participants ont remercié l’organisateur pour cette formation. Cependant, elles ont émis le vœu d’en savoir plus. Car, disent-elles, la matière était très intéressante et important compte tenu de leur travail quotidien.

Elles soulignent qu’une fois maîtrisé et adapté, cette notion leur permettra de réduire tant soit peu, les risques que courent les DDH.

Zoom sur le PPI

Partenariat pour la Protection Intégrée (PPI) est une organisation non gouvernementale apolitique et non-confessionnelle de droit congolais à mandat régionale.

En effet, l’organisation œuvre pour la promotion de la paix et la protection des défenseurs des droits humains.

Créée en janvier 2017 à Bukavu, Province du Sud-Kivu en RDC, PPI fonctionne conformément à la loi de 2001 sur les Asbl.

La création de PPI est consécutive aux conditions difficiles longtemps observées, dans lesquelles travaillent les DDH en province et en RDC en général. Ce qui met au quotidien leurs vies en danger.

Il faut souligner que les DDH se retrouvent souvent persécutés et abandonnés à eux-mêmes. Pourtant, ils exercent une mission noble et pour laquelle ils doivent vivre sous l’abri de toute menace.

De ce fait, PPI se veut œuvrer pour la promotion, la défense et la protection des droits universels. Objectif ? Contribuer au progrès dans le domaine de la justice, paix, bonne gouvernance et appui à la réforme institutionnelle.

Louise Busane

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
28 − 11 =