Sud-Kivu : Alerte aux élus pour le respect des lois suite à la prolifération des emballages en plastique

0
138
Emballages plastiques

Le mouvement écologiste ‘’Casque vert’’ alerte les Autorités sur la prolifération des emballages en plastique au Sud-Kivu. L’organisation s’adresse essentiellement aux élus provinciaux afin de faire le suivi des lois déjà promulguées à ce sujet.  

 

Ce mouvement demande aux élus provinciaux  d’initier des lois sur l’interdiction d’importation des emballages et bouteilles en plastique. Il est surtout question de faire le suivie des lois déjà promulguées dans ce sens. Objectif ? lutter contre la présence exagérée de ces emballages dans la ville de Bukavu, chef-lieu du Sud-Kivu.

Cet appel est de Josaphat Rubenga, Coordonnateur du Mouvement écologiste ‘’Casque vert’’.

Pour lui, la ville de Bukavu traverse un calvaire écologique suite au non-respect de certaines  lois portant protection de l’environnement.

Actuellement, dit-il, ces emballages en plastique sont visibles sur les rives du lac Kivu. Ce qui influence négativement la production des poissons. Alors que  cela est nécessaire pour l’alimentation de habitants de Bukavu et ses environs.

De ce fait, il invite la population à recycler régulièrement ces déchets afin de rendre la ville propre.  Ce, en attendant la réaction des autorités compétentes.

Emballages en plastiques interdits en RDC

’Lorsqu’on est élu député ou législateur il faut qu’on s’assume. C’est comme un enfant qu’on met au monde ! Ne pas savoir comment il va  manger, étudier et vivre est extrêmement irresponsable. Aux législateurs,  je demanderai de faire en sorte que les enfants qu’ils ont mis au monde se mettent à marcher. Ça ne sert  à rien de multiplier en permanence des textes qui ne vont jamais produire des effets’’.

Selon Josaphat Rubenga, il y a la loi national de 2019 portant principes fondamentaux sur la gestion des déchets plastique. L’arrêté du Premier ministre qui interdit à la fois l’importation vient la renforcer. Il s’agit de l’utilisation, la fabrication et la commercialisation de sachets en plastique et toutes sorte d’emballage en plastique. À l’en croire, ce n’est pas seulement interdit mais bannis en RDC.

Pour rappel, la production, l’importation, la commercialisation et l’utilisation des sacs, sachets, films et autres emballages en plastique sont interdits ; selon décret présidentielle  n° 17/018  du 30 décembre 2017

Trésor Wilonja

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 − 7 =