Stade des Martyrs: La raison de sa non-conformité aux standards de la FIFA

0
829

Le stade des Martyrs dans le top 3 des stades à fermer

Au cours d’un café-presse organisé à l’hôtel Sultani de Kinshasa, le président de la Fédération Congolaise de Football Association (Fecofa), Constant Omari Selemani, a révélé que la plus grande enceinte sportive de la RDC risquait d’être fermée par la Fédération Internationale de Football Association (FIFA).
En effet à cause de la non conformité aux normes modernes éditées par l’instance suprême du Football, le stade des Martyrs de la Pentecôte de Kinshasa risque de ne plus accueillir les rencontres des compétitions internationales (CAF et FIFA).
Enfin d’éviter que les matches des Léopards ainsi que les interclubs de la capitale ne soient délocalisés ailleurs, une série des plaidoirie a été menée auprès du gouvernement par Constant Omari afin que l’Etat Congolais, propriétaire de ce complexe sportif, puisse débloquer les fonds nécessaires pour que les travaux de standardisation du stade des Martyrs soient effectifs.

Les infrastructures sportives non conformes

Abordant dans le même cadre d’idées, Constant Omari a révélé que la RDC accusait un énorme retard en ce qui concerne les équipements sportifs modernes. En effet, en sa qualité de 1er vice-président de la Confédération Africaine de Football (CAF) et membre du conseil de la FIFA, le président de la Fecofa a dressé un bilan très négatif en comparant les infrastructures sportives de notre pays avec celles des autres.
Pour illustrer ses propos, il a indiqué, par exemple, que le stade de Maracana, au Brésil, dans sa version de 1932 était beaucoup mieux que le stade des Martyrs en 2020.
Connaissant le manque criant de la disponibilité des complexes sportifs dans le pays, Constant Omari a insisté sur le fait que toutes les dispositions soient prises par les décideurs afin d’éviter que le pire n’arrive.
D’ailleurs, si le championnat Congolais connaît de sérieux problèmes de sponsoring
Concernant la quasi absence des infrastructures sportives en RDC, le président de la Fecofa a pris l’exemple du Basket-ball. En effet jusqu’en 2020, il est inconcevable qu’il n’existe aucun terrain moderne de ce sport alors que Brazzaville compte, à elle seule, 4 terrains appropriés où se joue le basketball.

Par Armando Mananasi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
14 × 7 =