Sport: Otis N’goma: « le premier impact direct que subissent les athlètes, en cette période de Covid-19 est psychologique »

0
109
Otis N'goma, entraineur du DCMP/Kinshasa

Technicien du football congolais est entraineur du Daring Club Matema Pembe (DCMP). Il préconise que les décideurs profitent de cette trêve pour réfléchir. Envisager des nouvelles orientations concernant la gestion du sport congolais.

Dans une interview accordée à la presse, l’entraîneur professionnel congolais, Otis N’goma est revenu sur l’actualité du moment. la pandémie de Covid-19.

Il a profité de cette occasion pour parler de l’impact direct de cette maladie ainsi que de la trêve sanitaire sur le sport Congolais.

Outre les cas signalés de contaminations des athlètes, il a estimé que les conséquences de la pandémie doivent être multiples; au moment où toute l’industrie sportive mondiale est frappée de plein fouet.

Impacts psychologiques

Pour l’ancien entraîneur des «Bana Dora», le premier impact direct que subissent les athlètes, est psychologique.

La détresse psychologique est un facteur de stress qui touche toute la population sportive.

“Garder une forme physique dans une période de restriction où les entraînements collectifs et les compétitions sont annulées n’est pas de tout repos pour les athlètes”, souligne-t-il.

Le tacticien congolais argumente que les athlètes se voient contraints d’adapter une pratique loin des clubs et sans coaching. Ce qui crée une incertitude anxiogène d’une maladie non maîtrisée aujourd’hui.

Les entrainements en solo

“Depuis l’entrée en vigueur de cette trêve sanitaire, les staffs des clubs ont tracé des programmes individuels avec des fiches permettant aux joueurs de s’exercer en solo”, a martelé, Otis N’goma.

Par contre, le coach a indiqué que ce programme particulier d’entraînement va s’avérer obsolète.

Cela se justifie du fait que l’arrêt des compétitions dû à la trêve sanitaire mondiale, dépasse en ce jour la durée prévue par les bases physiologiques visant à l’entretien et l’amélioration des performances sportives.

“Autre difficulté, les entraînements individuels avec exercices réalisables à domicile, ne peuvent pas remplacer les séances collectives; où règnent une motivation différente. Donc, suite à un moral affaibli, c’est très difficile de maintenir le niveau élevé de concentration”, conclut-il.

Armand

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
21 − 18 =