Sanction de la CPI : les coalitions de l’Afrique francophone rappellent à l’ordre des USA

0
144

Les Coalitions de l’Afrique francophone pour la Cour Pénale Internationale (CPI) s’insurge contre les USA et contre cette juridiction internationale. Elles appellent à l’ordre les Etats parties et non parties à coopérer afin de faciliter les poursuites contre les présumés criminels.

Les Coalitions de l’Afrique francophone pour la Cour Pénale Internationale se sont exprimées dans une déclaration.

En effet, elles s’insurgent contre les menaces dont la CPI fait actuellement l’objet pour des intérêts de certains Etats. Car, c’est la lutte contre l’impunité qui est remise en cause. Pour eux, c’est aussi le droit des victimes qui est violé.

Les Coalitions Africaines francophones inquiètes de ce recul en matière de respect des droits humains surtout pour une justice universelle. A cet effet, elles rappellent aux Etats leur obligation morale de protection et de justice pour les victimes des crimes graves.

Aussi, elles rappellent que l’une de ses missions consiste à la promotion de la lutte contre l’impunité ; et celle du droit des victimes.  Par conséquent, elles appellent tous les Etats parties et non parties à soutenir les actions de la Cour en coopérant. Il est question de faciliter les poursuites contre les présumés criminels, et mettre fin à l’impunité quel qu’en l’auteur. Pour les coalitions, c’est cela qui constitue le gage d’un monde de justice et de paix.

Les Coalitions, le déclic

Coalitions de l’Afrique francophone pour la Cour Pénale Internationale (CPI)
Coalitions de l’Afrique francophone pour la Cour Pénale Internationale (CPI)

Depuis un certain temps, la CPI travaille sur les violations des droits humains des soldats américains en Afghanistan. Pour empêcher cette enquête, les USA entendent sanctionner la CPI, son personnel et ses partenaires qui interviennent dans ce dossier.

Elles rappellent que la CPI est une Juridiction internationale qu’ont mise en place la quasi-totalité des Etats membres des Nations Unies. Objectif ? Lutter contre l’impunité et les crimes qui heurtent la conscience humaine.

Il faut noter que les organisations signataire de cette déclaration sont : la RDC, le Burundi ; la Centrafrique ; la Guinée, la Côte d’Ivoire, le Tchad, le Maroc, Mali.

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 × 11 =