Reddition des comptes 2020 : l’indiscipline budgétaire est totale (ODEP)

0
90
ODEP

Vous voyez que l’indiscipline budgétaire est totale. C’est en ces termes que s’est exclamé Prof Florimond Muteba, PCA de l’Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) ; sur la reddition des comptes déposée à l’assemblée nationale le week- end dernier.  

 

En RDC, la loi sur la reddition des comptes 2020 déposée à l’assemblée nationale fait jaser.

Prof Florimond Muteba, PCA de l’ODEP s’est appuyé essentiellement de l’intervention d’un élu national. Par exemple, au niveau du Ministère de l’urbanisme et habitat. Pour un projet, il était prévu 1,3 milliards FC, mais on a décaissé 5 milliards en procédure d’urgence. Pour lui, le niveau de dépassement est impossible.

« Vous voyez que l’indiscipline budgétaire est totale », dit-il. Selon lui, les dépassements dans certains cas cachent le vol et le détournement pur et simple.

Par conséquent, la situation qui prévaut est une véritable catastrophe.

Il estime que cela ne sera pas différent de la reddition 2021. L’exemple le plus significatif est : la présidence de la République qui a déjà dépensé 270 millions USD sur des prévisions linéaires de 130 millions. On n’est pas encore arrivé en décembre mais le dépassement est déjà à hauteur de 140 millions.ODEP

Toutefois, il ne comprend pas comment un haut responsable de l’inspection générale des finances peut dédramatiser les dépassements budgétaires. Car il a dit que ce ne sont pas des fautes de gestion ; tout simplement pour disculper quelqu’un. « C’est malheureux », cogite-t-il. Et d’ajouter :

‘’Donc, le pays ne compte plus, ce sont les intérêts des individus. On peut changer la loi, rien que pour flatter quelqu’un ?’’

A l’en croire, la reddition des comptes se fait, mais le pays va des scandales en scandales.

En somme, il présente la situation telle quelle à la population. Parce qu’il lui revient de se prendre en charge. A en croire Prof Muteba, l’argent que prend ceux qui sont au pouvoir est perdu pour le peuple. Alors que le slogan du pourvoir est : le peuple d’abord !

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
14 × 2 =