RDC: Un webinaire sur la digitalisation et sécurité numérique de la fonction publique lundi 7 septembre

0
217

Digitalisation et sécurité numérique de la fonction publique, est le thème que va exploiter un webinaire, lundi 7 septembre 2020.  Un séminaire qu’organise la plateforme Afrik@Cybersecurité & CMES sur la dette africaine face à la menace cyber après Covid-19.

La plateforme reconnait à la majorité des gouvernements africains d’avoir géré correctement la crise sanitaire. Ce, malgré la grande précarité de la situation économique, financière, sociale, et politique.

En effet, la Covid-19 inflige au monde entier l’une des plus graves crises de son histoire : sanitaire et économique et à s’y m’éprendre sociale aussi. D’où, il est nécessaire de se demander :

« N’est-t-il pas temps pour les politiques d’associer toutes les forces et intelligences à travailler ensemble ; pour amortir le choc de la pandémie et relancer les économies pour plus de croissance ? »

De plus, le débat sur la dette Africaine et le développement de l’Afrique appelle à une collaboration des experts ; des économistes ; des universitaires, chercheurs africains, investisseurs et politiques.

Une Initiative qui vise à trouver une solution pour assurer le service de la dette commerciale. 

Il faut rappeler que les pays africains ont appelé à l’annulation de la dette. Ainsi, le G20 a accordé un moratoire pour le reste de l’année 2020. Pour Afrik@Cybersecurité & CMES, cela qui constitue un bon début.

Vivement l’annulation de la dette

Cependant, il faut aller plus loin. Car l’annulation de la dette bilatérale constituera une bouchée d’oxygène pour les pays les plus vulnérables.  Ce sera au cas par cas. Il y a probabilité de prendre du temps, mais c’est faisable.

Selon la plateforme, il y a nécessité d’innover sur la dette commerciale pour soulager les pays. Il est question de trouver des arrangements permettant de payer le service de la dette. C’est pourquoi, elle soutient l’idée de créer un véhicule ad hoc que garantiront les partenaires tel que l’Union Européenne et certains pays du G20. Objectif ? Lever des fonds et prêter aux Etats à des conditions préférentielles sur de longues durées.

L’Objectif premier est d’honorer sans failles ni faillite les engagements pris avec les partenaires privés comme publics.

Fonction publique, des interventions

Pour ce faire, des interventions de hautes factures sont prévues, à travers  des facilitateurs venus de plusieurs horizons, dont la RDC. Il s’agit entre autres de Jean-Louis Bissangilwa,  Conseiller à la Réforme Ministère du travail et prévoyance sociale (RDC) ; Shabani  Abdallah, Politologue-Expert électoral (RDC) ; Dr Touré Kany Abiba, consultante en corporate sustainability pour l’Afrique de l’Ouest (Benin).

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
36 ⁄ 9 =