RDC: SYECO/Sud-Kivu exige la hausse de salaire à la hauteur des députés

0
271

Le Syndicat des enseignants du Congo (SYECO) est monté au créneau, vendredi 19 juin 2020. Dans une déclaration, ils exigent la majoration de leurs salaires au même titre que les Députés nationaux.

Ces enseignants l’ont décidé après avoir passé au peigne fin la situation de leur métier. 

Pour eux, les députés et autres fonctionnaires de l’Etat fréquentent le même marché. Ils réclament la stabilisation de la monnaie congolaise face au Dollars américain afin de rétablir la vie sociale des enseignants. Raison pour laquelle, le Gouvernement devrait augmenter le salaire à deux mille Usd à tout travailleur. Car, il n’est pas seulement réservé aux élus nationaux.    

Aussi, ils exigent le paiement des enseignants Nouvelles Unités (NU) ; les remplaçant des inspecteurs ; les agents NU des différents bureaux gestionnaires avec effet rétroactif.

Selon eux, le Gouvernement devrait respecter le protocole d’accord du 18 décembre 2019 en son article 3. Cet article parle de la suppression des zones salariales ; le paiement du 2ème et 3ème palier ; payer sur base de la tension salariale. 

Le SYECO et la BM

Le Président Tshisekedi reçoit les délégués de la BM
Le Président Tshisekedi reçoit les délégués de la BM

Il faut noter qu’en date du 15 juin 2020, la Banque mondiale (BM)  a annoncé l’octroi de 800 millions Usd. Elle accorde cette somme, en vue de renforcer le Projet pour l’Equité et le Renforcement du Système Educatif (PERSE). Le PERSE vise à améliorer l’accès à l’enseignement primaire dans 10 provinces et à renforcer les systèmes éducatifs de base. Les provinces sélectionnées sont les suivantes : le Nord-Kivu ; Sud-Kivu ; l’Ituri ; la Lomami ; le Kasaï ; Kasaï central ; Kasaï Oriental ; le Kwilu ; le Kongo Central et Kinshasa.

En effet, le PERSE va aider le Gouvernement à mettre en œuvre la réforme sur la gratuité de l’enseignement primaire. Ce, en renforçant les systèmes de gouvernance et la qualité de l’enseignement.

En conséquence, plus de 9 millions d’enfants seront inscrits et retournés en classe, lorsque les écoles ouvriront après le confinement. Cela va donner accès à l’école à plus d’un millions d’enfants pauvres actuellement exclus du système scolaire.

Joseph Manegabe

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 ⁄ 3 =