RDC: Quand la crème intellectuelle de Kinshasa monte au créneau sur la rémunération

0
145

Le procès du programme des 100 jours du Président de la République interpelle plusieurs couches sociales de la population. L’augmentation annoncée en public des émoluments du personnel de la présidence fait jaser en RDC.
Décidément, la bataille s’annonce rude sur le dossier de rémunération en RDC. Il s’agit d’une situation dont tout le monde parle sur la toile.

Tout est parti de la réaction du gouvernement mettant à nu la demande d’augmentation de salaire des députés. Ledit salaire devrait atteindre 2000 USD par élu. Ce, sans compter 50% des frais de fonctionnement.

Du coup, la nation est sous le choc.

En effet, la crème intellectuelle de la capitale est montée au créneau. Les professeurs de l’université de Kinshasa (Unikin) exigent que soient publiées les rémunérations de toutes les couches professionnelles du pays. Notamment la présidence de la république, le gouvernement, parlement ainsi que les cours et tribunaux. Cela, du secrétaire général jusqu’au huissier.

Des exigences conséquences des 100 jours

Acteurs clés du procès de 100 jours
Acteurs clés du procès de 100 jours

Ils poussent leur raisonnement plus loin et recommandent au Gouvernement de : prendre en charge les soins médicaux ; les logements, le transport ; la situation familiale des professeurs et de leur collaborateurs.
Comme pour dire qu’ils refusent d’être la vache laitière dans un pays en défaillance. Ainsi, ils exigent de cesser de retenir L’impôt Professionnel sur la Rémunération (IPR). D’autant plus qu’ils considèrent leurs salaires d’insignifiant et difficilement acquise.

Ils crient haut et exigent:
“L’amélioration des conditions de vie et de travail du personnel académique, scientifique, administratif, technique et ouvrier. Ce, en payant au moins 5000$ aux profs associés, et en respectant la tension salariale pour les autres catégories”.

Toutefois, ils dénoncent des discours démagogiques de la classe politique congolaise.

Pour rappel, le Président de la république avait nommé 110 conseillers dans son Cabinet pour démarrer son mandat.

Imani

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 − 18 =