RDC : Paul Nsapu étale sa congolité au grand public

0
202
Paul Nsapu en conférence de presse

L’activiste Paul Nsapu se dit bel et bien congolais. Il a étalé sa congolité au grand public, vendredi 25 juin 2021 à Kinshasa. C’était au cours d’un point de presse au cours duquel il s’est montré très serein.Devant la presse, Paul Nsapu s’est dit étonné de lire sur les réseaux sociaux qu’il était d’une nationalité autre que Congolaise. Des allégations qui sont presqu’arrivées auprès des décideurs chargés de désigner les membres de la Commission Electorale nationale indépendante (CENI).

Pour lui, il s’agit de bonnes guerres. D’où, il n’y a pas importance d’y répondre mais de se consacrer à l’essentiel.

Cependant, c’est à la demande d’autres défenseurs qu’il a décidé de lever l’équivoque.

« J’affirme être congolais et je le resterai », dit-il et se dit de la génération de Floribert Chebeya. Car partout où il est passé comme exilé forcé, il est resté congolais. D’ailleurs beaucoup savent ce qu’il a fait à l’extérieur du pays. Et en aucun cas, il a oublié son pays (la RDC), ses inquiétudes ainsi que ses problèmes. « Je resterai congolais parce que j’aime mon pays et la population », ajoute-t-il. Occasion faisant le larron, il a présenté son passeport congolais obtenu en 2019, année de son retour.

Zoom sur l’exil de Paul Nsapu

Paul Nsapu rappelle être forcé à l’exil en 2005, peu avant la première dispensation électorale avec l’abbé Malu Malu. Parce que le processus avait mal démarré et qu’il a refusé de s’impliquer au premier rang. Ce, bien que sollicité pour jouer un rôle dans l’administration de ce premier cycle électoral.

Et lorsqu’un défenseur des droits de l’homme est en exil, le premier reflexe des organisations internationales est sa protection. Donc lesdites organisations ont actionné tous les mécanismes à ce sujet. C’est-à-dire passer au travers divers aspects tels que la diplomatie, les textes qui protègent. On lui a accordé le statut de réfugié et d’autres dispositifs du système international.

Par ailleurs, d’autres mécanismes étaient mis en place pour sa protection et lui permettre d’être présent partout ; sans chercher un quelconque recours à une procédure d’application de demande de visa.

Paul Nsapu parle de son retour et sa congolité

En effet, l’appel du Président Félix Tshisekedi demandant aux exilés de retourner au pays a interpellé Paul Nsapu. Il dit avoir décidé de rentrer au pays avec l’accord d’autres défenseurs des droits de l’homme. Surtout le nombre impressionnant d’observateurs locaux et nationaux qui l’ont soutenu. Ces derniers, lui ont demandé de s’impliquer à toutes les questions sociales politiques telles que le processus électoral.

C’est pourquoi il a pris les dispositions pour renoncer officiellement à tous ces mécanismes de sa protection spécifique. « Ceux qui allèguent que je ne suis pas congolais croient avoir l’information, mais ne l’ont pas », fait-il savoir. Congolité garantie.

Judith Asina   

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =