RDC: MR alerte sur le danger de la reprise des cours malgré la situation de Covid-19

0
215
Clément Kanku, Président du Mouvement pour le Renouveau

Le Mouvement pour le Renouveau (MR) alerte sur le danger de la reprise de cours, lundi 10 août 2020. Ce parti cher à Clément Kanku craint la propagation de la Covid-19 connaissant la promiscuité des écoles.

Le MR s’est exprimé dans un communiqué qu’a signé Valentin Kabengele, son Secrétaire général.

En effet, dit le communiqué, la situation ne s’améliore toujours pas. Il y a une augmentation des cas de Covid-19 et le gouvernement décide de la reprise des cours. C’est pourquoi, ce parti tire la sonnette d’alarme sur le danger auquel sont exposés les enfants.

En prenant cette décision, le MR veut connaitre connaître les dispositions sanitaires qui sont réellement prises pour prévenir toute contamination. Aussi, veut-il savoir si la prise en charge se fera de façon efficiente pour les cas qui pourraient subvenir. Cela, connaissant l’état de promiscuité des écoles. Il lace un vœu :

« Nous souhaitons que ces préoccupations soient prises en compte et que des solutions idoines soient réservées ».

Les références du MR

Selon le bulletin du 9 août, le Comité Multisectoriel de Riposte (CMR) rapporte un cumul de 9.489 de cas de Covid-19. En un jour, il a enregistré 35 nouveaux cas, dont 22 au Nord-Kivu ; 7 dans le Haut Katanga ; 3 dans le Haut-Uélé ; 2 au Nord-Ubangi et 1 à la Tshopo.

Depuis la déclaration de la maladie le 10 mars 2020, il y a eu 224 décès  et 8.363 personnes guéries.

Ainsi, Kinshasa reste l’épicentre de la maladie avec 7.768 cas. Les quatre autres provinces les plus touchées sont : Nord-Kivu avec 446 cas ; Kongo Central : 421 cas ; Haut-Katanga : 311 cas ;  Sud-Kivu : 295 cas.

Toutefois, le CMR continue à rappeler l’observance en tout lieu et tout temps des différentes mesures barrières. Il s’agit notamment de la prise de température, le lavage des mains et/ou l’application des gels hydro alcooliques ; Le port correct et obligatoire des masques dans les lieux publics.

Judith Asina

               

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
3 × 22 =