RDC: Mgr. Fridolin Ambongo à la tête du fonds de solidarité contre le Covid-19

0
296
Mgr. Fridolin Ambongo, coordonnateur du Fonds de solidarité contre le Covid-19

Mgr Fridolin Ambongo est nommée coordonnateur du Fonds de solidarité contre le Covid-19. Les Membres de cette structure sont désormais connus. C’est dans une ordonnance présidentielle signée mercredi 22 avril 2020,.

L’ordonnance a été lue sur les antennes de la chaîne nationale. Le Président de la République désigne 12 membres pour ce fonds. Mgr. Fridolin Ambongo sera secondé par le Révérend André Bokundoa de l’Eglise du Christ au Congo (ECC).

Les autres membres sont : Dr. Jean-Jacques Muyembe ; Cheik Abdallah Mangala ; pasteur Sony Kafuta ; Delphin Elebe ; Marie Madeleine Kalala ; Roger Kamba ; Patrick Nguku ; Patient Bashombe ; Yvon Tshizungu.

Patient Bashombe, Président du Cadre de Concertation de la Société Civile (CCSC)

Patient Bashonbe, ancien président provincial de la société civile du Sud-Kivu est actuellement responsable de la même structure sur le plan National.

Il faut noter que le Président Tshisekedi a créé le fonds de solidarité contre le Covid-19 le 6 avril 2020. Cela, en tenant compte des formalités légales et réglementaires en la matière. Sa mission principale consiste à rechercher et collecter des moyens financiers. Cela, sous forme d’aide, assistance ou soutien aux personnes physiques ou morales, personnels médicaux soignants, services médicaux ou hospitaliers.

Rôle et gestion du fonds

En outre, ledit fonds vise également d’appuyer les entreprises et autres structures exerçant une activité économique. Surtout, celles qui seraient particulièrement touchées. Cela, par les conséquences économiques, financières et sociales de la propagation du Covid-19 et des mesures prises pour en limiter la propagation.

La durée de cette structure est temporaire. Elle équivaut à la durée de l’Etat d’urgence sanitaire. Celui-ci a été proclamé par l’ordonnance présidentielle du 24 mars 2020. Sa durée d’intervention sera prolongée automatiquement en cas de prolongation de l’Etat d’urgence sanitaire et à durée équivalente.

L’ensemble de l’actif net de cette structure sera transféré à la gestion du Gouvernement à la fin de la durée du fonds. Tout cela, dans le respect des attributions des Ministères et structures en charge de la riposte contre le Covid-19.

Un comité de gestion composé d’au moins sept membres s’occupera de gestion et de l’organisation de ce fonds.  Il s’agit respectivement d’un coordonnateur ; un coordonnateur adjoint ; un délégué des mouvements associatifs des femmes ; aussi, un délégué des entreprises du secteur public ; enfin, un délégué des entreprises du secteur privé ; Et, le secrétaire technique du comité multisectoriel de la riposte au Covid-19.

Imani

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 + 22 =