RDC : Me Jean-Claude Katende satisfait de la grâce présidentielle accordée à Eddy Kapend

0
319
Eddy Kapend

Me Jean-Claude Katende se dit satisfait de la grâce présidentielle accordée au colonel Eddy Kapend. Le Président de l’Association africaine de défense des droits de l’homme (Ashado) l’a fait savoir à travers son compte tweeter.

‘’Je suis content que le Président de la République ait gracié Eddy Kapend et ses amis. Félicitation à Fatshi pour avoir réalisé ce que tout le monde croyait impossible. Enfin, il a réparé les injustices de Kabila’’.

En effet, le Président Felix Tshisekedi a signé une ordonnance, jeudi 31 décembre 2020. Dans celle-ci, il a pris des mesures collectives de grâce en faveur d’une certaine catégorie des prisonniers. Sur la liste, figure le Colonel Eddy Kapend, ancien aide de camp de feu Laurent Désiré Kabila, troisième Chef de l’Etat.

En effet, certains détenus ont bénéficié de la réduction de leur peine de cinq ans. D’autres ont jouit de la commutation de la peine de mort à la peine de servitude pénale à perpétuité.

Cependant, ces mesures de grâce ne concernent pas des condamnés fugitifs, de crimes contre l’humanité et la paix ; ou les violences sexuelles, la corruption, la concussion et atteinte à la sureté de l’Etat.

L’Ashado sur les trace de Kapend

Col Eddy Kapend, le jour du procès
Col Eddy Kapend , le jour du procès

Il faut souligner que l’Ashado a longtemps plaidé pour la libération du colonel Eddy Kapend. L’association avait écrit et organisé des marches pacifiques pour attirer l’attention du Président de la République sur cette question.

Me JC Katende indiquait à cet effet, que son association et d’autres ONG ont écrit et fait des marches pacifiques. Objectif ? Attirer l’attention et/ou susciter la volonté du président de la République d’agir dans ce sens. Car, tout le monde plaide aujourd’hui à cause du danger que représente le coronavirus dans le milieu carcéral, que certains prisonniers soient libérés.

« L’opportunité est là pour que le président shisekedi Tshilombo se penche sur ce dossier et libère Eddy Kapend et ses amis », disait-il.

Judith Asina 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
12 − 5 =