RDC: l’inflation de la semaine estimée à 0,726%

0
214

L’inflation nationale de la semaine est établie à 0,726% contre 0,312% la semaine précédente. Cette situation est due notamment à la dépréciation du Franc Congolais face aux devises étrangères. 

Il s’agit du rapport hebdomadaire de l’Institut National des Statistiques (INS) rapporté samedi 23 août 2020.

Selon INS, l’inflation était de 0,705% contre 0,318% une semaine plus tôt à Kinshasa. En cumul, l’inflation a atteint  13,478% au niveau national et 14,138% à Kinshasa.

Cependant, l’inflation annualisée se situe à 21,334% au niveau national et 22,414% à Kinshasa. En glissement annuel, elle a atteint 15,612% au niveau national et 15,876% à Kinshasa.

Outre la dépréciation monétaire, les problèmes d’offre dû à la saisonnalité des certains produits sont à la base de cette inflation.

Frémissement du marché de change par semaine

Réuni mardi 18 août 2020, le Comité de conjoncture économique a noté quelques frémissements sur le marché de change. Au niveau secteur minier, il y a une légère menace de baisse des cours des principaux produits miniers. Toutefois, c’est dans des propositions minimes. Par conséquent, ces deux secteurs d’économie méritent un regard attentif et un suivi permanent.

Au sujet de cours de change, le vice- premier ministre et ministre du budget,  a relevé que ces frémissements impactent sur le taux d’inflation. Il rassure tout de même qu’on ne peut pas s’en alarmer car c’est dans de proportions qui ne puissent pas nous gêner.

Toutefois il appelle à une vigilance tous azimuts sur cette situation et exhorte à redoubler des efforts.

Pour sa part, le chef du gouvernement, a donné des instructions au ministre du budget ; celui des finances et le gouverneur de la Banque centrale du Congo.  Il s’agit de tenir à leurs engagements consistant particulièrement à respecter le cadre du plan de trésorerie.

Aussi, le Premier Ministre, il les a invités à respecter les instructions du chef de l’Etat pour mettre fin aux dépenses d’urgence.

Pour bien gérer cette situation, les trois acteurs majeurs du cadre macro-économique ont signé un pacte de stabilité économique et monétaire.

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 × 9 =