RDC : Les promesses de Felix Tshisekedi sur le plan sécuritaire

0
208

Le Président Felix Tshisekedi a fait le traditionnel discours sur l’état de la nation, devant les deux chambres du parlement réunies en congrès.  Lundi 14 décembre 2020, il a étalé les promesses en matières sécuritaires pour la protection de la patrie. 

Felix Tshisekedi signale qu’au cours de l’année 2020, la RDC a formalisé la reprise de la coopération militaire avec les USA. La signature d’un mémorandum d’entente a matérialisé ladite reprise. 

De ce fait, il annonce la création d’une Ecole de guerre en RDC l’année prochaine, soit en 2021. Ce qui est fruit de la coopération avec la France. Objectif ? Améliorer la formation et la remise à niveau de nos officiers supérieurs dans tous les domaines.

Aussi, souligne-t-il que les travaux de construction de l’Académie de la Police ; et du Ministère de la Défense vont commencer au début 2021. Cela, sur financement de l’Union européenne.

En outre, se poursuivront au cours de la même année la coopération avec la Chine pour la construction de nouvelles infrastructures.

Des promesses de l’application de l’accord d’Addis Abeba

Une rencontre qui a réuni les Chefs d’Etat du Congo Brazzaville, de l’Ouganda, de l'Angola, du Rwanda, et de la RDC.
Une rencontre qui a réuni les Chefs d’Etat du Congo Brazzaville, de l’Ouganda, de l’Angola, du Rwanda, et de la RDC

En effet, Felix Tshisekedi a rappelé la tenue  du mini-Sommet de Goma tenu à son initiative, le 7 octobre 2020. Une rencontre qui a réuni les Chefs d’Etat de l’Ouganda, du Rwanda, de l’Angola et de la RDC. Une réunion qui a permis notamment d’évaluer la situation sécuritaire dans la région des Grands Lacs, en particulier en RDC. Car l’activisme et la menace des groupes armés et des forces négatives marquent ce pays.

Ainsi, les Chefs d’Etat ont rappelé l’Accord-cadre d’Addis-Abeba qui affirme les préoccupations sécuritaires des pays de la sous-région. 

Selon le Président de la République, les chefs d’Etat ont affirmé leur volonté de conjuguer leurs efforts pour éradiquer ces forces négatives ; et groupes armés opérant dans la sous-région, et en particulier dans l’Est de la RDC. 

En somme, ces efforts visent à redonner à l’armée et la police une capacité offensive et dissuasive.  Concours indispensable pour la protection de la patrie. 

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 × 5 =