RDC : « Les musiciens devraient prendre une position citoyenne forte», avise la diaspora

1
82

Le concert de la star congolaise Fally Ipupa livré vendredi 28 février 2020 à l’Accor Hôtel Arena de Paris, en France était à la base de protestation de la diaspora communément appelée « combattants » qui ont catégoriquement dit niet à ce spectacle. Pour cause? La RDC est deuil avec environ 10 millions de morts dans l’Est et des massacres à répétition. Du coup, il faut se mobiliser pour y mettre fin au lieu de se livrer à la « distraction ».

Mais que veulent les combattants, que reprochent-ils aux musiciens, pourquoi se comportent-ils ainsi dans un pays étranger, situé à des milliers de kilomètres de la RDC ?

Contacté par sveinmediab.info,  votre site d’informations, Bolewa Sabourain, danseur chorégraphe vivant à Paris a donné sa version des faits. Pour lui, il y a eu beaucoup de problèmes au sujet du concert de Fally Ipupa du côté de la gare de Lyon. Des scooteurs et mobiliers urbains ont été brûlés, les pompiers et policiers ont été mobilisés autour du lieu du concert. Aussi, beaucoup de gens ont-ils été empêchés d’entrer dans le concert, mais un très grand nombre de personnes sont parvenus à y accéder.

D’un côté, il comprend le problème que posent les combattants, mais se demande si aujourd’hui, entant que congolais, on peut rayonner sans parler de la situation du pays. Il déclare :

quand on est congolais, au vue de la situation, où on est l’un des pays les plus difficiles pourtant nous sommes parmi les plus riches de l’Afrique. Du coup, on ne peut rayonner sans avoir une position qui ne soit pas politique, mais citoyenne, forte sur ce qui se passe. Chacun doit apporter sa pierre à l’édifice. Chaque congolais où qu’il soit, en Chine, en France ou aux Usa ou ailleurs, doit travailler pour le pays’’.

A la question de savoir si le message est passé, si le concert de Fally ou n’importe quel musicien peut se jouer, il réponde :

je pense qu’à partir du moment où le musicien prend conscience qu’il doit œuvrer pour le Congo, et qu’il œuvre au-delà de simplement chanter et gagner sa vie, comme j’ai pu le voir à la remise du prix Nobel de la paix à Oslo en 2018, je me dis OK. Mais Fally doit aller plus loin’’.

A tous les musiciens il dit :

dans vos chansons, on doit entendre la situation actuelle du pays. Vous devez nous ambiancer avec la misère. Faire que notre cerveau change et qu’on puisse véritablement s’engager pour le Congo’’.

Il faut rappeler que Fally Ipupa a décidé de déverser une partie du bénéfice de ce concert à la Fondation Panzi du Dr. Denis Mukwege situé à Bukavu, dans le Sud-Kivu.

Imani  

 

1 COMMENT

  1. Mais mou j’arrive pas à comprendre ces soit disant combattants! Qui parois eux a décidé de venir ici à l’Est et de donner même 1 dollars à ceux qui souffrent ? Mais au-moins fally le fait. Comme il y a la guerre on n’a pas droit à la musique? Mais voyons!!! C’est stipude tout ça

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
18 ⁄ 9 =