RDC Les FARDC dénoncent le plan de balkanisation à partir du Grand-Nord

0
134

Dans un communiqué, Général Kasonga Cibangu, porte-parole des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) informe l’opinion tant nationale qu’internationale que les militaires  font face à des insurgés dont le but est la balkanisation de la partie Est du territoire national.

Pour légitimer leurs activités insurrectionnelles, ces derniers s’appuient sur des causes de mécontentement réelles et imaginaires, diffusées à travers toutes les couches sociales et par divers canaux de communication. L’effet recherché étant l’effondrement des institutions légales en les discréditant dans le but de prendre le contrôle politico-administratif de cet espace et concrétiser la balkanisation, pourtant désavoué par la population de ce coin de la République.

En recherchant l’effondrement des institutions légales dont les forces de défense et de sécurité, dit le Général Kasonga, ces insurgés, commettent des massacres de la population, une campagne des discrédits contre les FARDC et ne proposent en échange aucun mode de vie si ce n’est l’assujettissement de celle-ci. 

Aussi, multiplient-ils des attaques verbales et actions de violence à l’endroit de l’armée et certains de ses militaires. A titre d’exemple  des messages d’intoxication sont diffusés à longueur de journée sur les réseaux sociaux et sur certains médias locaux accusant les FARDC et la Monusco d’être en connivence avec les égorgeurs.

Il rappelle qu’en l’espace de deux mois, 60 combattants sont tombés sur le champ d’honneur et 175 autres ont été blessés.  ‘’Nous nous indignons de cette accusation gratuite de nature à démoraliser nos troupes et à remettre en cause le lourd sacrifice consenti pour la protection de la population’’, renseigne le général.

Il invite cependant la population à plus de vigilance et à se désolidariser de ces insurgés en soutenant totalement l’armée. ‘’Nous réaffirmons notre engagement à soutenir la population civile qui a tant souffert des affres de cette barbarie, par des actions de reconstruction des infrastructures socio-économique de base’’, déclare le général.

Pour lui, les FARDC sont au courant et suffisamment documentées sur la combine montée par les ennemis de la nation visant à les décourager dans la poursuite et l’exécution de leur mission. Ce qui se passe au Grand Nord n’est qu’une machination des personnes malveillantes aux ambitions sécessionniste. 

Imani 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 + 30 =