RDC: Le cap de 700 de Covid-19 franchie, Kinshasa est l’épicentre de la maladie

0
263

Le Comité Multisectoriel de la Riposte au covid-19 en RDC (CMR Covid-19)705 cas confirmés au 4 mai 2020. La ville de Kinshasa seule compte 675malades. Les 23 nouveaux cas enregistrés en 24 heures sont de la capitale.

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, il y a eu  34 décès  et 90 personnes guéries. 5 nouvelles personnes sont guéries et sorties du centre de traitement.

Cependant, 149 cas suspects sont en cours d’investigation. Et 516 patients se trouvent en bonne évolution. L’Institut National des Recherches Biomédicales (INRB) a testé 121 échantillons.

Prison militaire de Ndolo

Le CMR Covid-19 renseigne que 92 patients sont confirmés sur le 101 trouvés à la prison militaire de Ndolo. Ils sont classifiés dans la catégorie bénigne ou légère.

Sur les 9 restants, 3 patients sont pris en charge en dehors du centre pénitentiaire, en milieux hospitaliers.

Provinces touchées

Les 7 provinces touchées par le Covid-19 en RDC. Il s’agit de Kinshasa avec 675 cas ; le Haut-Katanga avec 10 cas; pour le Kongo central, 7 cas; dans le Nord-Kivu  6 cas ; le Sud-Kivu avec 4; en Ituri 2; et 1 au Kwilu.

Rappel des mesures

Le CMR Covid-19 rappelle les recommandations du Président de la République démocratique du Congo. Il s’agit entre autre de la suspension de tous les vols en provenance des pays à risque et de transit. Les avions et les navires cargos, seuls, et autres moyens de transport frets sont autorisés à accéder au territoire national.

Report des voyages à destination du pays de tous les passagers résidant dans les pays à risque jusqu’à nouvel ordre ; Imposition d’une mise en quarantaine de 14 jours maximum à toute personne suspectée à l’issue du test de température. Ce, pour un examen approfondi et au besoin l’interner, dans les hôpitaux prévus à cet effet.

Il y a également l’interdiction de tous rassemblements, réunions, célébrations, de plus de 20 personnes sur les lieux publics. Le Président a décidé de fermer aussi les écoles; universités, instituts supérieurs officiels et privés sur l’ensemble du territoire national. Une mesure qui a commencé le 19 mars 2020 pour une durée de 4 semaines ; suspension  de tous les cultes pour une période de 4 semaines à compter à partir de la même date ; suspension des activités sportives dans les stades et autres lieux de regroupement sportif jusqu’à nouvel ordre; interdiction, jusqu’à nouvel ordre, de l’ouverture des discothèques, bars, cafés, terrasses et restaurants.

Imani

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
8 + 7 =