RDC : l’Assemblée plénière de la CENI adopte les mesures d’application de la loi électorale

0
130
Siège de la CENI à Kinshasa (Ph tiers)

L’assemblée plénière de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a adopté les mesures d’application de la loi électoral. Ladite adoption s’est effectuée à la majorité absolue des membres présents avec quelques amendements, jeudi 28 juillet 2022 à Kinshasa.

 

Denis Kadima, Président de la CENI a présidé cette séance d’assemblée plénière.

Les experts juristes de la CENI ont restitué les travaux effectués pendant sept jours à l’hôtel Platinium.

En effet, l’activité consistait à l’écriture des nouvelles mesures d’application.  Cependant, l’objectif était de prendre en charge les innovations qu’a introduites le législateur, dans la loi électorale du 29 juin 2022.

Pendant sept jours, les experts juristes ont réfléchi en commission sur la nouvelle écriture des mesures d’application.

Pour le Président de la CENI, il a suivi  personnellement le déroulement des travaux et apprécié la qualité des débats. Ce qui prouve combien l’expertise des juristes s’avère pointue, dans les questions du droit électoral.  Il s’agit de celles liées spécialement au cadre légal et réglementaire.

Selon lui, ces travaux donnent l’occasion aux membres de l’Assemblée plénière de la CENI de s’approprier les nouvelles mesures d’application. Car, dit-il, qu’ils sont appelés à conduire et surtout à superviser les activités opérationnelles découlant de la loi électorale.

Les autres directions CENI appelées à cerner les innovations

Pour Denis Kadima, les autres directions de la CENI devraient cerner les innovations de la loi électorale.

‘’J’invite à l’occasion, nos différents Desks tels que Genre et Diversité, Sensibilisation, Communication et Relations publiques ; ainsi qu’environnement politique et électoral, de se familiariser avec cette réglementation’’.

Il faut noter que l’étape suivante consiste à la Cour constitutionnelle de déclarer ces mesures conforment à la constitution. Ensuite, elles deviendront une réglementation opposable à toutes les parties prenantes au processus électoral.

Judith Asina

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
12 + 7 =