RDC: « La réponse au covid-19 doit se faire dans le respect des droits humains »

0
168

C’est l’alerte du consortium de trois organisations de la Société civile du Sud-Kivu. La Renaissance Africaine (Renaf), Institut congolais des droits de l’homme (ICDH) et Agir pour des Elections transparentes et Apaisées (AETA). Le Gouvernement devrait donner priorité au droit à la Santé pour tous, ainsi qu’à la protection d’autres droits humains fondamentaux.

Ce Consortium vient de lancer une campagne dénommée « Tous pour : ZERO CORONAVIRUS au Sud Kivu ». Ladite campagne vise à lutter contre la Propagation de cette pandémie. Elle se fait à travers des sensibilisations dans les territoires du Sud Kivu et dans la Ville de Bukavu. Une campagne qui se fait avec ses antennes territoriales et Clubs de Paix des Jeunes Mobilisateurs.

Dans la lutte, les Autorités locales sont appelées à s’impliquer et collaborer activement avec les Organisations de la Société civile.

Respect des droits humains

Il invite le Gouvernement à travailler rapidement pour réduire le nombre des personnes en détention. Cela, en libérant par exemple les détenus plus âgés et malades, ainsi que les délinquants présentant des risques faibles. Question d’éviter à la pandémie de faire des ravages dans les prisons souvent surpeuplées à Kinshasa et dans les Provinces.

Le Gouvernement devrait aussi prioriser au droit à la Santé pour tous, et la protection d’autres droits humains fondamentaux. Cela signifie de privilégier les considérations Scientifiques plutôt que Politiques ; prendre soin des personnes les plus à risque ; éviter la censure et n’imposer des mesures de confinements qu’en cas de stricte nécessité.

Aussi, faut-il veiller que la Loi de Mise en œuvre de l’Etat d’urgence ne déroge aux droits et principes fondamentaux. Il s’agit notamment de ceux prévus par l’Article 61 de la Constitution.

Il demande aux Autorités de faciliter urgemment l’usine pharmaceutique PHARMAKINA installée à Bukavu/Sud Kivu de produire des Comprimés la Chloroquine.

Le Premier Ministre, Députés, Présidence de la RDC, Sénateurs et Ministres  devraient réduire leurs salaires d’au moins à 50 %. Le Gouvernement devrait réduire la TVA et remises de l’impôt sur le revenu selon les catégories. L’idée est de permettre à la population de vivre mieux la crise.

Les opérateurs Economiques sont appelé à permettre à l’Etat Congolais de mobiliser ses recettes en payant les taxes et impôts. Ils ne doivent pas hausser les prix des denrées alimentaires.

Les Autorités sont interdites de profiter de l’Etat d’Urgence pour se livrer aux violations des droits de l’homme. Ils ne doivent pas non plus se livrer aux détournements des deniers publics à grande échelle.

Vivement des précautions pour Bukavu

Pour ce consortium, la ville de Bukavu dans le Sud-Kivu est très exposée au risque du Covid-19. Ce, au regard de sa proximité avec les grandes villes qui sont déjà affectées parmi lesquelles Kigali, Kampala, Bujumbura.

Le risque d’importation de la maladie à partir de Kinshasa est également réel. De part les cas enregistrés dans la capitale du pays, le Consortium fait un appel à toute la communauté nationale. Il lance un cri à tous ses antennes territoriales et Club des Paix au Sud Kivu pour une meilleure riposte.

Le consortium salue les mécanismes préventifs décrétés par le Chef de l’Etat en date du 24 mars 2020. Il félicite toutes les Mesures jusque-là prises par le Gouverneur du Sud-Kivu pour éviter la propagation de cette pandémie.

Imani

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
19 − 8 =