RDC : « la mort du diplomate italien vend aux investisseurs l’image d’un pays en danger»

0
132

Les réactions fusent de partout après la mort du diplomate italien, lundi 22 février 2021 près de Goma en RDC. Me Carlos Mupili, acteur de la société civile estime que cette mort vend l’image d’un pays à risque et en danger aux investisseurs.

 

Le Président de la Dynamique Chrétienne pour la Défense des Droits Humains et de l’Environnement (DCDHE) analyse les faits.

A l’en croire, les conséquences de cette mort sont néfaste surtout le plan sécuritaire de la RDC. Car elle vend mal l’image d’un pays à risque et a danger pour les investisseurs. Il s’agit de l’image d’un pays à zone rouge comme la Syrie et la Lybie.

Cependant, c’est un message humiliant à la mission onusienne. Car malgré que près 20 mille hommes sont déployés dans l’Est pendant environs 20 ans, rien ne s’est amélioré.
Il indique que la convention de vienne prévoit des immunités et privilèges des membres des corps diplomatiques. La RDC offre tous les droits aux diplomates accrédités. Mais ces derniers veulent aller très loin en livrant au libertinage.

Eviter pareil acte 

Me Carlos Mupili souligne que la RDC devrait avoir un ministre des affaires étrangères à forte personnalité. Objectif ? Faire respecter les règles d’art de la convention de vienne.

Selon lui, les ambassadeurs surtout de l’Occident et des USA se comportent souvent comme si le Congo n’était pas souverain. Car ils se déplacent n’importe où et se mêlent de tout dossier national. Il déplore que ces diplomates fassent des déclarations frisant le principe de non-ingérence et de respect de souveraineté.

Cap sur les faits

Il faut souligner que Luca Attanasio, Ambassadeur Italien en RDC a succombé de ses blessures, lundi 22 février 2021. C’était après l’attaque d’un convoi du Programme Alimentaire mondial (PAM), près de Goma au Nord-Kivu.

Son chauffeur et son garde du corps y ont également perdu la vie dans cette embuscade.

Ainsi, le Gouvernement congolais promet de mettre tout en œuvre pour découvrir l’auteur de ce crime.

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
17 + 18 =