RDC: la livraison des passeports ordinaires déjà effective à Kinshasa

0
501
Passeport R D Congolais

Le début de l’opération de livraison des passeports ordinaires est effectif à Kinshasa, depuis le 13 juillet 2020. Il s’agit des requérants ayant payé ce document avant le 11 juin 2020.

En effet, c’est depuis le 13 juillet 2020 que la livraison des passeports ordinaires a commencé. Une opération lancée conformément au communiqué du 2 juillet 2020, de Marie Tumba, Ministre des affaires étrangères.   

Selon ce communiqué, l’opération concerne les requérants qui ont acheté leurs formulaires avant le 11 juin 2020.

Cependant, chaque requérant devra d’abord se faire capturer dans la salle aménagée pour cette fin. Et, D’après Henri Lukela, Chef de bureau de capture, le passeport lui sera livré après quatre jours.

Ainsi, tous les requérants qui ont acheté leurs formulaires après le 11 juin 2020 devraient les garder jalousement. Un appel est lancé à ceux qui ne se sont pas encore identifiés à l’Agence nationale de renseignement (ANR).

Il faut noter que cette livraison ne concerne pas les bénéficiaires des passeports diplomatiques et de services. Car, ils sont priés d’attendre que le Ministère des Finances apure les arriérés des formulaires spéciaux.

Rappel du dossier des passeports

Passeports
Passeports

La production des passeports était momentanément arrêtée du 18 juin au 29 juin dernier. Pour cause ? Le transfert des infrastructures, du savoir-faire, et des données techniques au gouvernement congolais. Une conclusion à laquelle ont abouti le Ministère des Affaires étrangères et le groupe Semlex. Cette dernière, est une entreprise qui prend en charge la production des passeports biométriques. Ce, à la suite de la fin depuis le 11 juin du contrat qui liait les deux parties.

La Ministre Marie Tumba l’avait annoncé dans un communiqué. A l’en croire, aucune disposition dans le contrat avec Semlex ne prévoyait le transfert du patrimoine à la partie congolaise.

En conséquence, la ministère a engagé des discussions avec le consortium du groupe Semlex afin d’aboutir à un arrangement spécifique transitoire. Malheureusement, les deux parties n’ont pas trouvé un terrain d’entente.

Ainsi, un nouveau chef de projet est désigné en remplacement de celui de Semlex. Ses missions consistent à superviser le transfert ; faire l’état des lieux ; réorganiser la chaine d’approvisionnement des consommables et la chaine de distribution des documents officiels et des imprimés de valeur.

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
33 ⁄ 11 =