RDC : Jules Alingete nie la guerre pour attirer les investisseurs américains

0
264
Jules Alingete (ph tiers)

L’inspecteur général des finances participe à la première édition du North Southern Investment Forum aux Etats unis. Jules Alingete, puisque c’est de lui qu’il s’agit, nie la guerre pour attirer les investisseurs à venir en RDC.

 

‘’A Lubumbashi, à Kinshasa, Mbandaka, dans les grandes villes nous n’avions jamais vu la guerre au Congo. Donc c’est une situation à plus de 2000 Km des institutions ; dans des zones isolées qui sont riches en minerais et qu’il y a des groupes terroristes ; des groupes armés qui opèrent pour exploiter illégalement les minerais. Actuellement le Président de la République et le gouvernement se sont investis depuis près de trois ans pour réduire cette situation d’insécurité. Et nous réalisons des progrès énormes même ceux qui vivent à Goma à près les 600 kms de là où il y a insécurité, ils sont en total sécurité. Je voudrais donc que vous puissiez comprendre qu’il fait safe de venir investir au Congo, il n’y a pas de guerre, il n’y a pas d’insécurité’’.

Il s’agit d’un extrait des propos de Jules Alingete, devant les investisseurs américains, qui provoque un tollé sur la toile.

Par exemple Gramic le Grand dit: « ce n’est ni Kagame, ni Museveni, moins encore Karega. Plutôt un digne fils du pays ».

Seth Kikuni qui présente une image de la salle de cette réunion indique : « voici les investisseurs en question pour qui Alingete a craché sur nos victimes : des vieux amis et cousins égarés réunis dans un hôtel de la place avec l’argent du trésor… »

Comment expliquer qu’il se prononce alors que le Chef de l’Etat est en pourparlers avec les groupes armés ? Pas plus tard que dimanche 24 avril, il y a eu affrontement entre les miliciens Codeco et les FARDC en Ituri.

L’opinion se souviendra que les M23 continuent d’opérer. Aussi, ont-ils dernièrement frappé Bunagana situé à près de 100 kilomètres de Goma.

Il faut souligner le prix Nobel de la paix rappelle toujours qu’il n’y a pas de paix sans justice. Or, la justice ne se négocie pas. Certaines organisations de la société civile lui ont emboité les pas en réclamant un tribunal pour le Congo.  Et le Chef de l’Etat reconnait l’importance de la justice transitionnelle pour RDC.

Peut-on dire que Jules Alingete joue le jeu des envahisseurs de la RDC avec ces propos négationnistes ?

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 × 29 =