RDC-Football: l’homme d’affaires Alexis Fakih succède à Ngoyi Kasanji au club Sanga Balende.

0
75
Alexis Fakih, homme d'affaires belgo-libanais aux commandes du Club Sanga Balende.

La fumée blanche est sortie de l’Assemblée générale extraordinaire et élective du club sportif Sanga Balende de Mbuji-Mayi. Alexis Fakih, homme d’affaires belgo-libanais succède à Ngoyi Kasanji dans cette équipe RD. Congolaise du Kasaï Oriental.

Alexis Fakih, 35 ans d’âge, prend désormais les commandes du Club Sanga Balende. Il succède à Alphonse Ngoyi Kasandji après avoir été vice-président en 2012.

En effet, il a fait l’unanimité aux élections. Le nouveau président aura un grand rôle à jouer. Il s’agit de permettre à l’équipe de retrouver ses lettres de noblesses. Les Rouge et Or attendent le retour en force de ce club, dans les grandes compétitions africaines comme la ligue de champions.

Actuellement, elle est en perte de vitesse avec la 17ème place qu’elle a occupée lors du dernier championnat.

Qui est Ali Alexis Fakih « le Doyen » ?

Né én 1985 à Anvers, en Belgique, Ali Alexis Fakih est un homme d’affaires Belgo-libanais. Il est détenteur d’un Diplôme de licence en business management et géologie. Il a passé toutes ses années de scolarité et son parcours académique à Kinshasa, en République démocratique du Congo.

Par ailleurs, son père négociant sur le marché diamantifère et sa famille vit en Belgique depuis plusieurs années. En 2003, Ali Alexis Fakih s’installe à Mbuji-Mayi pour travailler avec son père dans le secteur de négociation des diamants. Au fil des années, il apprend les méandres du secteur et bâtit sa réputation.

D’où, ses affaires florissantes se taillent du chemin dans la province du Kasaï-Oriental et dans d’autres villes du pays. En 2012, à 27 ans il est élu vice-président de Sa Majesté Sanga Balende sous le mandat d’Alphonse Ngoy Kasanji. Deux ans plus tard, il figure parmi les contribuables au lancement et l’achèvement du projet de construction du Stade Kashala Bonzola. La même année, il quitte le pays pour s’installer à Dubaï, aux Émirats Arabes Unis. Il y vit depuis 6 ans. Désormais, il est surnommé « Doyen ».

Melchior Nyamugabo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
6 + 2 =