RDC: ECCHA prépare une plainte contre Joseph Kabila pour enrichissement illicite

0
3395
Joseph Kabila, sénateur à vie et Ex président de la RDC

Le Mouvement Engagement Citoyen pour le Changement (ECCHA) est préoccupé par la  situation  socio-économique dégradante en RDC. Chose due à l’incapacité notoire  de  la  coalition  FCC-CACH  pour harmoniser  l’espace  politique.

Selon ECCHA, cette coalition fait un spectacle tels que dans un combat de cirque dont le peuple est victime. Après considérations, ECCHA constate que Joseph Kabila a brillé par la  prédation  politique  et  économique  durant  son  régime. Il a, sur ce point, instrumentalisé  par horreur les  institutions  législatives nationales  et  provinciales; le gouvernement  central, les  gouvernements  provinciaux ; les  mandataires  de  l’Etat  et l’économie nationale du pays.

Une loi inconstitutionnelle

Joseph Kabila et ses proches se sont organisé pour établir la loi 18/021 du 26  juillet 2018. Celle-ci porte sur statut et avantages aux anciens  présidents. Une loi qu’ECCHA qualifie d’inconstitutionnelle, injuste et incommode aux instruments juridiques internationaux que la République a ratifié. Question de couvrir des probantes poursuites  judiciaires et s’enrichir. Ce, au détriment de la population meurtrie dans une misère aiguë.

Pour ECCHA, les antivaleurs qui constituent l’impunité du régime précèdent devraient être réparés. Cela, par l’établissement d’un état de droit par l’actuel régime.

Ainsi, ce mouvement citoyen exhorte-t-il le Conseil d’Etat, la Cour Constitutionnelle  et la  cour  de Cassation à œuvrer contre l’impunité. A cet effet, il envisage  saisir, par  plainte,  les  juridictions  compétentes  nationales et internationales, contre Joseph Kabila et consorts. L’objectif est, par ce fait, d’obtenir justice au regard des faits élucidés.

Implication des congolais

ECCHA convie, toute fois, les congolais à l’unisson. Dans l’objectif, de rendre inexorable la rédevabilité des autorités politico-administratives et des mandataires de l’Etat. En conséquence, les conditions de vie devraient s’améliorer par l’actuel régime.

Cependant, le  Président  de  la  République  devrait accomplir ses promesses électorales. Il s’agit, notamment, l’éradication de la pauvreté et l’instauration effective de la paix sur toute l’étendue du territoire nationale. Il faut souligner que ce changement tarde á s’accomplir. Ce mouvement citoyen constate que le Président de la République tarde à accomplir ses promesses. Pourtant, la  population  croupie  dans  la  misère inhumaine et  l’occupation du pays par des forces négatives étrangères et locales.

Le  Chef de l’Etat et la Communauté Internationale sont appelés à intervenir. Pour ECCHA, ils devraient mettre en place un Tribunal International Spécial. Objectif? statuer sur tous les  crimes contre l’humanité. À cela s’ajoute les violations graves des droits de  l’homme commis en RDC depuis 1997 jusqu’à nos jours.

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
11 + 13 =