RDC : Dr Denis Mukwege lance le débat sur les élections de 2023

0
144
Dr Denis Mukwege (ph Archives)

Dr Denis Mukwege, prix Nobel de la paix congolais a lancé le débat sur les échéances électorales de 2023. Il l’a dit samedi 20 février 2021, à l’occasion de la remise du prix Bakanja-Kimbangu par le Comité Laïc de Coordination(CLC).

Le CLC a décerné le prix de mérite patriotique Bakanja-Kimbangu 2021, aux Dr Denis Mukwege et Cardinal Laurent Monsengwo.

Dans son speech, le prix Nobel de la paix a dédié notamment ce prix aux survivantes des violences sexuelles. Il s’agit de celles qu’il prend en charge à l’hôpital et à la Fondation Panzi, ainsi qu’à ses collaborateurs.

Par honnêteté intellectuelle, il a acclamé et encouragé les avancées politiques au pays.

Cependant, le sens du devoir lui commande de dénoncer les mauvaises pratiques et proposer des alternatives.

Par conséquent, le travail de sensibilisation et de mobilisation pacifique de la population devrait continuer. Car, il y a des chantiers à faire avancer et un agenda important pour la bonne gouvernance du pays.

Selon Dr Mukwege, l’année 2023 pointe à l’horizon. Ce sera l’année des nouvelles échéances électorales. Donc, la population ne faudrait pas attendre la veille pour présenter les propositions aux autorités politiques du pays.

‘’Travaillons avec elles pour que ces élections soient les plus libres, les plus démocratiques et les plus crédibles de l’histoire de la Rd Congo.Travaillons avec elles pour que les élections locales soient enfin organisées.  Travaillons avec elles pour une meilleure gouvernance économique et sociale de notre pays’’.

Mukwege et rapport Mapping

Dr Denis Mukwege a évoqué le devoir de mémoire envers les héros et les héroïnes de l’alternance démocratique de notre pays. Il s’est dit persuadé qu’en continuant la lutte, il y a possibilité que leur assassinat, leur martyre ne reste impuni.

Alors, il s’est engagé depuis plusieurs années pour réclamer la mise en  application des recommandations du Rapport Mapping. Un document des Nations Unies qui dénonce les crimes contre l’humanité; crimes de guerre; et même crimes de génocide commis en RDC depuis près de trois décennies.

Judith Asina

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
48 ⁄ 24 =