RDC: Des mouvements citoyens menacent d’aller dans la rue si l’affaire 200 millions USD n’est pas réglée

0
167

En colère, ces jeunes réunis autour de onze mouvement citoyens menacent de descendre dans la rue le 20 janvier 2020, si aucune lumière n’est faite au sujet principalement de l’affaire 200 millions USD qui opposent la Gécamines à la société Mumi fleurette de Dan Gethler.  

Dans une déclaration lue vendredi 27 décembre 2019 à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, ces mouvements citoyens se disent écœurés par les malversations financières qui sévissent dans les entreprises publiques en générale et au sein de la Gécamines en particulier, ayant des répercussions sur le trésor public.

En effet, ils se réservent le droit d’organiser des manifestations d’envergure d’ici le 20 janvier, si toute la lumière n’est pas faite sur ce dossier. « Par un mécanisme complètement opaque et non traçable, la Gécamines a contracté un prêt d’environ 200 Millions USD à la société Mumi fleurette du très tristement célèbre Dan Gertler, miraculeusement et illégalement, cette société va se transformer en Vantora Développement pour contourner lugubrement les sanctions américaines en vue d’organiser l’exploitation des matières premières pour en soutirer des plus-values illicites et réclamer le paiement de la prétendue dettes sus évoquée », dénoncent-ils.

Pour ces mouvements, ce peuple congolais reste éveillé et n’acceptera pas qu’un groupe d’individus s’enrichisse illicitement, au détriment de tout un peuple. 

Raison pour laquelle, ils invitent la Cour de Cassation à la poursuite de la procédure judiciaire sur cette affaire jusqu’à son terme pour que toute la lumière soit faite et que les auteurs subissent la rigueur de la loi. Ils préviennent que les mouvements citoyens et les activistes en général, ont toujours travaillé entre autres pour la transparence, la clarté et la justice. 

Aussi, font-il remarquer que les mouvements citoyens ne sont pas impliqués dans les actes subversifs et d’intolérances constatés lors du point de presse de l’ONG, Association Congolaise pour l’Accès à la Justice, ACAJ en sigle, de ce 24 Décembre 2019, au Centre CEPAS dans la mesure où, la lutte citoyenne requiert le respect intégral des valeurs humaines, républicaines et démocratiques dans la non-violence active.

Pour eux, les mouvements citoyens ne reconnaissent aucunement toutes personnes va-nu-pieds agissant au mépris de l’idéal de l’engagement citoyen pour porter atteinte à la dignité de la lutte citoyenne.

Ils demandent à l’ensemble du peuple congolais de rester mobilisés et d’exiger un aboutissement sur cette affaire inexorable.

Il faut noter que ces mouvement sont : Biso Peuple ; COGITO-RDC ; Collectif 2016 ; ECCHA-RDC ; EKOKI ; ENOUGH-RDC ; Il est temps ; LASDH ; LUCHA ; R.A.P ; RESPUBLICA.

Imani

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
2 × 19 =