RDC/Covid-19: 67 cas, le nombre de malades prend une vitesse de croisière au Sud-Kivu.

0
792
Place de la paix à Bukavu

Le nombre de cas de la Covid-19 augmente rapidement dans la province du Sud-Kivu. Jeudi 4 juin, 26 nouveaux cas positifs se sont ajoutés sur les 41 qui existaient déjà. A cet effet, le cumul est de 67 malades.

place de l'indépendance au Sud-Kivu
place de l’indépendance au Sud-Kivu

C’est le traditionnel bulletin épidémiologique du Comité Multisectoriel de la Riposte au Covid-19 (CMR Covid-19) qui l’a rapporté.

Selon ce rapport, la RDC a enregistré 120 nouveaux cas. Sur ce nombre, 86 sont de Kinshasa ; 26 du Sud-Kivu ; 5 pour le Nord-Kivu ; 2 du Kongo-Central et 1 de l’Equateur.

Cas spécifique du Sud-Kivu

Par contre, Théo Ngwabije, Gouverneur du Sud-Kivu parle de 61 cas dans sa province. Pour le CMR Covid-19, Il y a eu 17 nouvelles personnes guéries qui porte ce nombre à 512 personnes. Trois morts de plus, ramenant à 81 décès dont 80 confirmés et 1 probable. Cependant, 365 cas suspects sont sous surveillance.

Depuis la déclaration de la pandémie le 10 mars 2020, le cumul est de  3.764, dont 3.763 cas confirmés et 1 cas probable. À ce jour, 2.638 patients sont en bonne évolution.

En somme, le CMR Covid-19 demande à chacun de respecter les mesures éditées par le Chef de l’Etat. Question d’éviter la propagation de la maladie.

Il faut rappeler que la commune d’Ibanda à Bukavu était confinée du 1er au 3 juin 2020.

Les deux autres communes de la ville de Bukavu, à savoir Kadutu et Bagira, ne seront  pas confinées.

Rappel des mesures

Le CMR Covid-19 rappelle les recommandations du Président de la République démocratique du Congo. Il s’agit notamment de la suspension de tous les vols en provenance des pays à risque et de transit. Seuls les avions et les navires cargos et autres moyens de transport frets sont autorisés à accéder au territoire national.
En outre figure, le report des voyages à destination du pays de tous les passagers résidant dans les pays à risque jusqu’à nouvel ordre ; Imposition d’une mise en quarantaine de 14 jours maximum à toute personne suspectée à l’issue du test de température. Ce, pour un examen approfondi et au besoin l’interner, dans les hôpitaux prévus à cet effet.

Les rassemblements

Il y a également l’interdiction de tous rassemblements, réunions, célébrations, de plus de 20 personnes sur les lieux publics. Le Président a aussi décidé de fermer les écoles, universités, instituts supérieurs officiels et privés sur l’ensemble du territoire national. Une mesure qui a commencé le 19 mars 2020 pour une durée de 4 semaines ; suspension  de tous les cultes pour une période de 4 semaines à compter à partir de la même date ; suspension des activités sportives dans les stades et autres lieux de regroupement sportif jusqu’à nouvel ordre; interdiction, jusqu’à nouvel ordre, de l’ouverture des discothèques, bars, cafés, terrasses et restaurants.

Pascal Kamanzi

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
12 × 9 =