RDC : Claude Nyamugabo accusé d’avoir vendu illicitement onze concessions forestières (rapport IGF)

0
905
Claude Nyamugabo, Ministre honoraire de l'environnement (Ph tiers)

L’Inspecteur général des finances (IGF) a publié un rapport sur l’attribution des concessions forestière en RDC. Sur cette liste figure Claude Nyamugabo, Ministre honoraire de l’environnement qui aurait vendu onze concessions forestières.  

 

Jules Alingete, IGF a publié ce rapport en date du 1er avril 2022.

En effet, ce document répertorie toutes les ventes des concessions forestières entre juillet 2014 et mai 2020.

il faut souligner que six ministres nationaux de l’environnement sont cités comme auteur de vente illégale; d’un total des 27 concessions forestières.

En tête de liste figure le député Claude Nyamugabo, élu de Kabare lorsqu’il occupait les règnes de ce ministère. A cette époque, il aurait vendu 11 des 27 concessions forestières entre septembre 2019 et mai 2020.

Entre septembre 2019 et mai 2020, en violation du code forestier et du moratoire, Nyamugabo avait vendu en procédure de gré à gré 11 concessions forestières. Toutes ces transactions sont considérées comme étant des actes de cession, location d’échange ou même de donation entre concessionnaires et pourtant c’étaient des nouvelles ventes’’.

C’est ce qu’on peut lire dans ce rapport

Selon le rapport, cet élu de Kabare aurait vendu ces concessions à des sociétés privées ; sans que l’état congolais ne bénéficie de ces transactions financières. Car le trésor public n’a rien retracé.

Vente des concessions forestières, la liste continue 

D’autres ministres nationaux sont notamment incriminés dans ce dossier. Il s’agit de Amy Ambatobe Nyongolo qui vient en deuxième position. L’IGF lui reproche d’avoir vendu sept concessions sous forme de gré à gré ; sous l’œil impuissant de l’État Congolais et de la communauté locale.

Il y a aussi Robert Bopolo, ministre de l’Environnement dans le gouvernement Matata pendant un an et trois mois. Il aurait vendu cinq concessions forestières sans que le trésor public n’en reçoive des miettes.

Aussi il y a Bienvenu Liyota, à qui l’IGF reproche d’avoir vendu trois concessions forestières du domaine privé de l’État.

Au bas du classement avec une concession à l’actif de vente figure Athy Kabongo Kalonji, l’intérimaire Franck Mwedi.

Benjamin Marhegeko

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
20 + 2 =