RDC : la grande commission paritaire Gouvernement-INAP prévue mercredi 6 octobre

0
283
Immeuble de l'administration publique à Kinshasa (Ph tiers)

L’organisation de la grande commission paritaire Gouvernement-intersyndicale national de l’administration (INAP) est prévue mercredi 6 octobre 2021. Le conseil des Ministres a adopté cette proposition du Vice-premier Ministre et Ministre de la fonction publique, vendredi 1er octobre 2021.

 

Jean-Pierre Liahau, VPM de la fonction publique a annoncé dans les tous prochains jours, de la commission paritaire Gouvernement-INAP.

Merime Bahati, Vice-président provincial de la Coordination de la Confédération syndicale du Congo (CSC) précise que la rencontre est prévue mercredi 6 octobre 2021.

Objectif ? Procéder à l’évaluation des engagements passés du Gouvernement notamment sur la politique salariale.

En outre, le VPM a soumis le plan de mécanisation générale et immédiate de plus de 22.000 agents. Il s’agit de ceux de toutes les administrations et toutes les provinces confondues.

Selon lui, ce plan est le fruit des concertations menés avec les Ministères des budget et finances. Des concertations qui ont planché sur les sources de financement de cette mesure à très haute portée sociale.

Cependant, le processus est évolutif. Parce que l’objectif est de se muer vers une administration moderne avec des effectifs et une masse salariale mieux maitrisée.

Il a également annoncé le lancement du processus de prise des mesures conservatoire sur le blocage de rémunération des agents ; dont les dossiers sont jugés soit litigieux ou frauduleux.

Pour ce faire, trois mois leur ai accordé pour introduire des recours éventuels. Une fois ce délai expiré, ils seront radiés du fichier de l’administration publique.

De plus, le conseil a adopté l’admission immédiate à la retraite des agents ayant dépassé l’âge. Il s’agit notamment de ceux ayant plus de 90 ans pour des raisons d’ordre humanitaire. Ce, en attendant le plan de mise à la retraite progressive défini pour 2022. Ce dossier concerne 377 agents des régies financières et 20 secrétaires généraux.

Conditions de l’INAP

Il faut souligner que l’INAP a organisé son assemblée générale en août de l’année dernière.

Pour cette structure, il n’était pas important de continuer les négociations sans que le Gouvernement n’applique certains accords. Par exemple, la promesse du paiement de 20 milliards de FC dans le cadre de la Covid-19. Une somme que l’Autorité compétente devrait payer aux mois de mai et juin 2020 aux agents de l’Etat ; et la solution à donner sur la retenue de l’IPR ; le paiement de 65 USD comme 2ème pallier afin qu’un huissier touche 150 USD comme convenu dans l’accord de Bibwa.

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
15 + 30 =