RDC: Besoin pressant d’une politique nationale de population jamais existée depuis l’indépendance

0
194
Elisée Munembwe, Ministre du Plan

Elisée Munembwe, Ministre du Plan a lancé un message à l’occasion de la journée mondiale de la population. Elle démontre l’impératif pour la RDC d’asseoir une politique nationale de la population jamais eu depuis l’indépendance.

Célébrée le 11 juillet de chaque année, le thème de  2020 est : «Faire des arrêts sur la Covid-19 : Comment préserver la santé et les droits des femmes et des filles durant cette période de Covid-19 ». 

En effet, la RDC est confrontée à de nombreux défis liés aux questions de population et développement. Ces défis, rassure la Ministre, ne sont pas insurmontables. Il suffit d’une volonté et une vision éclairée, pour assurer le bien-être du peuple.

En somme, il est impératif d’asseoir une politique nationale de population que le pays n’a jamais eu depuis l’indépendance. D’où, il faudra mettre l’accent sur la centralité de la population pour l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD). 

Pour Elisée Munembwe, il ne peut y avoir un développement durable en RDC sans la prise en compte des dynamiques populationnelles. Ce, en vue de la pérennisation de politiques structurantes. Par exemple,  la gratuité de l’enseignement de base, la couverture sanitaire universelle et l’élimination de la faim. 

Pour cela, Elisée Munembwe renouvelle  l’engagement du Président de la République. Il s’agit de la réalisation du 2ème Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH2). De ce fait, elle fait appel aux Partenaires Techniques et Financiers (PTF) pour appuyer ce projet structurant. Car, c’est une question vitale de développement, de sécurité et de gouvernance.

Gratitude à l’UNFPA

Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA)
Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA)

Saisissant cette occasion, la Ministre a gratifié les PTF particulièrement le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA). Pour cause ? Son appui constant dans la prise en compte des besoins des femmes et des adolescentes. Aussi, elle a lancé un appel à tous les acteurs de développement pour investir dans la lutte contre la mortalité maternelle ; la promotion de la Planification Familiale ; la prévention et la lutte contre les violences basées sur le genre ; l’amélioration du Système Statistique National en République Démocratique du Congo. Elle déclare :

« Pour atteindre les ODD, il est indispensable de renforcer notre engagement en faveur de la protection et du respect des droits ; et de choix pour tous ».

Mais, cela doit se faire dans les limites de la législation congolaise. Et, de réaliser l’ensemble du Programme d’Action de la Conférence Internationale sur la Population et le Développement.

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
4 + 18 =