RDC: Augmentation vertigineuse du nombre de cas du Covid-19

0
304

Il y a quelques jours, le Président de la République s’inquiétait de l’augmentation de cas du Covid-19. A la date du 30 avril 2020, 72 nouveau cas ont été rapportés en RDC, ce qui fait un total de 572 malades. 

Pour cause ? Les investigations et les prélèvements réalisés dans les milieux carcéraux.

Le Comité Multisectoriel de la Riposte au Covid-19 (CMR Covid-19) indique que 71 nouveaux cas sont de Kinshasa. L’autre est de Kasindi dans le Nord-Kivu.

Au total, il y a eu  31 décès  et 73 personnes guéries. Ce qui veut dire, 8  nouvelles personnes guéries et sorties du centre de traitement. 

En effet, 294 cas suspects sont en cours d’investigation. Et 331 patients se trouvent en bonne évolution.

La situation de 7 Provinces touchées se présente comme suit : 556 cas à Kinshasa; Nord-Kivu  avec 6 cas ; 4 cas pour le Sud-Kivu ; 2 cas en Ituri ;  1 dans le Kwilu ; 1 pour le Haut-Katanga ; 2 dans le Kongo central ;

Rappel des mesures

Le CMR Covid-19 rappelle les recommandations du Président de la République démocratique du Congo. Il s’agit notamment de la suspension de tous les vols en provenance des pays à risque et de transit. Seuls les avions et les navires cargos et autres moyens de transport frets sont autorisés à accéder au territoire national.

Report des voyages à destination du pays de tous les passagers résidant dans les pays à risque jusqu’à nouvel ordre ; Imposition d’une mise en quarantaine de 14 jours maximum à toute personne suspectée à l’issue du test de température. Ce, pour un examen approfondi et au besoin l’interner, dans les hôpitaux prévus à cet effet.

Il y a également l’interdiction de tous rassemblements, réunions, célébrations, de plus de 20 personnes sur les lieux publics. Le Président a aussi décidé de fermer les écoles, universités, instituts supérieurs officiels et privés sur l’ensemble du territoire national. Une mesure qui a commencé le 19 mars 2020 pour une durée de 4 semaines ; suspension  de tous les cultes pour une période de 4 semaines à compter à partir de la même date ; suspension des activités sportives dans les stades et autres lieux de regroupement sportif jusqu’à nouvel ordre; interdiction, jusqu’à nouvel ordre, de l’ouverture des discothèques, bars, cafés, terrasses et restaurants.

Imani

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
7 + 22 =