RDC/ Apukin: les professeurs de l’Unikin décident de poursuivre la grève

0
500
Felix Tshisekedi en visite à l'UNIKIN. Image ancien/Présidence

L’Association des professeurs de l’université de Kinshasa (Apukin) décide de poursuivre sa grève. Elle  accorde cependant, un moratoire de deux semaines au Gouvernement pour concrétiser ses promesses.

Les professeurs de l’Apukin étaient en assemblée générale extraordinaire, mercredi 12 août 2020.

Par conséquent, elle prend acte du rapport du Comité exécutif pour la démarche menée auprès du Gouvernement.  Toutefois, l’assemblée l’encourage à poursuivre ces démarches jusqu’à leur aboutissement ;

Pour l’année académique 2019-2020, l’Assemblée générale accorde au Gouvernement un moratoire de deux semaines. Objectif ? Concrétiser ses promesses, à commencer par le paiement de deux mois de manques à gagner et du trop-perçu sur les véhicules.

Ainsi, les professeurs décident de continuer la grève. Cependant, ils permettent à certaines facultés de terminer les délibérations ; les travaux de fin de cycle et les défenses des mémoires de l’année académique 2018-2019.

Lancement de la grève à l'Unikin
Lancement de la grève à l’Unikin

Il est donc interdit à tous les membres de l’Apukin d’enseigner. Cela, aussi bien à l’Unikin que dans d’autres établissements de l’Enseignement supérieur et universitaire pendant la période de la grève.

Apukin, rappel

Il faut rappeler que l’Apukin était déjà en grève avant le lancement de la mesure de l’état d’urgence sanitaire. Mais, Le bâtiment administratif ainsi que différents décanats facultaires de l’Unikin sont opérationnels.

Pour leur part, les professeurs membres de CPUK exigent l’augmentation du salaire à 5.000 Dollars américains. Cela, comme préalable pour la reprise des cours. En outre, ils revendiquent la mécanisation de nouveaux docteurs à thèse, Chefs de travaux, assistants et autres personnel. Ils exigent également, la suspension de l’Impôt Professionnel sur le Revenu (IPR) sur un salaire qualifié de misère

En effet, l’Unikin n’avait jamais lancé l’année académique 2019-2020.

La décision de continuer la grève tombe au moment où le Président Felix Tshisekedi a assisté à la reprise des cours, lundi 10 août 2020.

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
27 − 16 =