RDC : 30.000 Fc de salaires, cri d’alarme d’un blessé de guerre au Chef de l’Etat

0
90
Lieutenant Amisi

30.000 Fc est la somme qu’il perçoit entant que blessé de guerre comme salaire à Bukavu, Chef-lieu du Sud-Kivu. Fatigué de vivre ce calvaire, lieutenant Amisi Walonga, lance un cri d’alarme au Chef de l’Etat.

Dans un entretien accordé à votre site d’information, lieutenant Amisi exprime son regret. Il s’agit du fait d’avoir perdu sa jambe droite lors de la guerre de Mutebusi en 2004, à Bukavu. Il déplore :

Je suis devenu invalide et indigent pour avoir servi ma partie. Je ne sais pas si c’est une infraction auprès de mes frères congolais. Je n’ai jamais eu une réaction de nos Autorités. Et ce, même le Gouverneur de la Province ou les Autorités militaires qui sont les décideurs dans l’armée’’.

Selon lieutenant Amisi, c’est depuis 2005 qu’il reçoit 30.000 CDF dont la mensualité n’est pas respectée. D’abord c’était 10.000 CDF jusqu’à ce que le Président Kabila nous ajoute 20.000 CDF.

Ainsi, demande-t-il au Président de la République de songer aux blessés de guerre. Etant donné que ce sont des gens qui souffrent énormément. Pas de logement, aucun encadrement, encore moins de ration et soins médicaux.

Appel d’un Blessé de guerreLe rôle trouble des voisins de la RDC dans la guerre dans l'est du pays |  Afrique | DW | 17.12.2019

Photo/Tiers. https://static.dw.com/image/42746787_101.jpg

C’est comme si nous ne faisons plus partie de l’armée. Alors que nous avons toujours le même statut. Si les autres ont douze chiffres comme numéro matricule, nous également. D’où vient maintenant cette discrimination ? je ne cesserai de dénoncer, jusqu’à ce que je recouvre mes droits’’.

Pour lui, c’est seulement question de bonne volonté pour décanter cette situation. Car il dit connaître le pays avec ses potentialités. Ce n’est pas les 30.000 CDF qu’on peut donner à un lieutenant, s’exclame-t-il.

Ça m’écœure quand je vois mes enfants mener une vie morose. Alors que leur papa avait combattu pour la nation congolaise jusqu’à payer les frais de sa jambe droite’’.

Blessés de guerre, deux barèmes dans l’armés ?

Lieutenant Amisi dit faire ces déclarations indépendamment de sa volonté. “Je suis victime de tout genre, pendant que j’ai connu l’incident au champ d’honneur’’, lâche-t-il.

‘’Comment on peut avoir dans une armée deux barèmes. Il y a ceux de 30.000 FC équivalent à 15 Usd et ceux d’une centaine de mille Fc ? ce qui est une discrimination’’.

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
26 + 25 =