RDC : 250 policiers en formation pour renforcer la sécurité dans les sites miniers des Nord-Kivu et Sud-Kivu

0
255

250 policiers sont en train de suivre la formation ; pour renforcer la sécurité dans les sites miniers du Nord-Kivu et du Sud-Kivu. le lancement de ces assises s’est effectué lundi 4 avril et mardi 5 avril, respectivement à Goma et Bukavu.

 

Le Gouvernement des USA, la PNC et l’Organisation International pour les Migrations (OIM) ont lancé cette formation de trois mois.

D’abord, l’OIM a lancé cette formation lundi 4 avril 2022 à Goma au Nord-Kivu pour 125 agents de la police. Ensuite, mardi 6 avril, une formation similaire a commencé à Bukavu, au Sud-Kivu en faveur de 125 autres policiers.  Ainsi 250 policiers qui seront formés ; durant cette nouvelle phase du projet de Police des Mines sur les deux provinces.

Modules de formation de ces 250 policiers   

Il faut souligner que cette formation va se focaliser sur : « la législation minière, le commerce et l’exploitation responsables des minerais ; les infractions minières et le trafic illicite de minerais, le processus d’enquête pour les infractions minières.

Aussi il y aura les principes de la police de proximité, la police administrative et judiciaire, les opérations de contrôle des foules ; les droits de l’homme et la déontologie policière ; la lutte contre le travail illicite des enfants, la violence sexuelle et la sensibilité au genre.

Selon l’OIM, les policiers suivront également un module sur le protocole relatif : « à l’organisation et à la mission des escadrons de la police des mines ». Ce, en insistant sur leurs rôles dans la lutte contre le travail des enfants dans la chaine d’exploitation minière.

En plus, quatre nouveaux commissariats dédiés aux escadrons des mines seront construits ; équipés et mis à la disposition des unités nouvellement formées et déployées.

Quid de la première phase de formation?

Pour rappel, la première phase du projet a permis l’élaboration et la validation des lignes directrices définissant clairement ; le rôle de la police des mines dans la lutte contre le travail des enfants ; et l’élaboration du protocole officiel (Vademecum) décrivant l’organisation et la mission des escadrons de police des mines adopté le 18 septembre 2020.

Pour cette deuxième phase, la police des mines et les acteurs de la chaine pénale vont l’utiliser comme : « procédures opérationnelles standard (SOP) ».

En somme, cette formation s’organise grâce au financement du Gouvernement des Etats-Unis ; dans le cadre du Partenariat Privilégié pour la Paix, la Prospérité et la Protection de l’environnement ; à travers le Bureau de l’International Narcotic and Law Enforcement Agency (INL) du Département d’Etat américain.

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 + 4 =