Profanation de ses lieux de culte : la CENCO parle d’un recul sur le chemin de l’État de droit dont aspire le peuple

0
82
Conférence de presse de la CENCO

Les évêques de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) ont réagi à la profanation sur les lieux de culte.  Ils parlent d’un recul sur le chemin de l’État de droit auquel aspire le peuple congolais. Les évêques de la CENCO s’exprimés dans une déclaration lue lundi 2 août 2021 à Kinshasa.

Au sujet des propos du Fridolin Ambongo, la déclaration indique : “le Cardinal n’a pas une position qui n’est pas celle de la CENCO dans le cadre de sa mission prophétique”.

Ainsi, les prélats condamnent-ils les actes de violence inadmissibles qui ont une grave atteinte à la liberté religieuse et d’expression. Ce qui est également une entorse à la démocratie. Ce qui un grand recul sur le chemin de l’État de droit dont aspire le peuple congolais.

De plus, ils se demandent, pourquoi s’en prendre à la CENCO quand elle prêche la cohésion nationale ? pourquoi l’attaquer quand elle défend l’indépendance de la Commission Électorale Nationale indépendante (CENI) ?

Pour eux, il est question d’accomplir sa mission prophétique dans la recherche du bien-être du peuple.

Par conséquent, ils condamnant ces actes qualifiés d’ignobles ; et demandent aux chrétiens et défenseurs de la démocratie de ne pas réagir violemment. Parce que la violence est l’arme de ceux qui manquent les arguments dans un débat démocratique et citoyen.

En somme, la CENCO promet de poursuivre l’accompagnement du peuple dans la consolidation de la démocratie ; et l’amélioration de ses conditions de vie.

La CENCO demande des sanctions

En outre, les prélats demandent aux commanditaires de ces actes d’arrêter.

Quant au Gouvernement, ils recommandent de prendre cette situation en main; en identifiant ces inciviques qui ont opéré à visage découvert. D’où, il faut des sanctions sévères et que plus jamais pareilles attaques ne se répètent.

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
22 ⁄ 1 =