Noël Tshiani dans l’affaire Akéré Muna : «Quelle est la différence entre la Présidence de Felix Tshisekedi et Joseph Kabila ?»

3
8028

Il réagit à la nomination du Camerounais Akéré Muna par le Président Felix Tshisekedi, dans la lutte contre la corruption.
Noël Tshiani considère cette nomination comme un complexe d’infériorité intellectuelle que les congolais ne sont pas prêts à accepter.
Cet ancien candidat à l’élection présidentielle de 2018 désapprouve cette nomination.

« Je désapprouve le choix de ce camerounais pour un travail que les congolais peuvent faire. A condition de leur donner des moyens et la liberté d’action ».

Il se demande quelle est la différence entre la Présidence de Felix Tshisekedi et celle de Joseph Kabila. Ce dernier avait affirmé ne pas avoir 15 congolais avec qui développer la RDC. Et Félix Tshisekedi amène des camerounais pour faire le travail à la place des congolais. Une procédure qu’il considère insultant et inacceptable.
Pour lui, le Cameroun est un pays très corrompu. Il ne voit pas ce que la RDC peut apprendre de ce pays dans la lutte contre la corruption. Surtout que le concerné vient d’être condamné pour faux et usage de faux chez lui-même.
Il trouve très grave et offensant que les congolais apprennent un tel recrutement par un article dans Jeune Afrique.

« C’est un manque de considération et de respect à l’égard du peuple congolais. On se demande à quoi servent les services de communication de la Présidence de la République ».

A l’en croire, ce raisonnement est un complexe d’infériorité intellectuelle que les congolais ne sont pas prêts à accepter. Il y a des milliers de juristes congolais de haute facture.

Ne s’attendre à rien.

Le Président n’a-t-il pas raison vu le degré de corruption des congolais ? Noël Tshiani répond :

« Si on cherche, on va trouver. En plus, le Cameroun fait partie des pays les plus corrompus de la planète. Prétendre trouver des juristes incorruptibles au Cameroun et non en RDC fait partie d’un complexe d’infériorité très grave ».

C’est de cette façon que Joseph Kabila raisonnait aussi en prétendant ne pas trouver 15 collaborateurs avec qui développer la RDC.
A son avis, il ne faut pas s’attendre à grand-chose. Ce sera du bruit qui coûte cher inutilement au pays. Si un juriste congolais y est placé avec des moyens et la liberté d’action, il ferait un meilleur travail. Et les résultats seront tangibles.

Imani

3 COMMENTS

  1. Un père qui fait sortir ce qui passe dans sa maison, il publier la honte de sa maison et quand il échoue d’éduquer ses enfants dans la maison et fait recours au voisin pour leur éduqués c’est un père maudit et la famille sera en ruine, pour que notre beau pays RDC prospère nous devons être juste ,intègre du sommet en bas, pas de tribalisme, pas de confrérie …etc. ce qui fragilise notre pays ce le mot nomination au lieu de nomination il faut commence a lancé l’offre national ,celui qui réussit prend le poste mais si vous prenez vos parents, tantes, cousins, cousines, femmes, enfants, frères, sœurs, amis vous leurs donner le poste qui ne maitrise aucune matière dans ce domaine vous vous attendez a quoi, ce comme si vous prenez de l’eau a la place de l’essence dans le véhicule, les fonctionnaire de l’état mal paye n’en parlons même pas les hommes en uniforme mal paye mais vous lui déployer avec une arme pour aller travail vous attendez a de bon résultat de rendre service à la nation ? il va juste aller d’appauvrir d’avantage la pauvre population ,banditismes, viol pour qu’il trouve quoi a mettre sous dent vous oubliez que ‘’ l’homme en uniforme aussi c’est un parent ‘’ pour termine la corruption il faut d’abord commence a payé bien les hommes en uniforme un bon salaire le grade le plus bas en moyenne 500$ ou si non même la brigade anti-corruption va se transforme en brigade de corruption .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
20 ⁄ 10 =